Accueil Société

Emmanuel André: «Je demande que l’évaluation actualisée du risque épidémique soit rendue publique»

Dimanche, le comité de concertation se réunissait afin d’examiner la situation sanitaire et son évolution dans chaque partie du pays.

Temps de lecture: 1 min

Ce dimanche, le comité de concertation se réunissait à 10h00 afin d’examiner la situation sanitaire et son évolution dans chaque partie du pays. Les experts, notamment régionaux, participeront à la réunion. Le comité de concertation réunit les gouvernements fédéral, des Communautés et des Régions.

Dans un Tweet, le virologue Emmanuel André a demandé que l’évaluation du risque épidémique, supposément présentée ce dimanche lors du comité de concertation, soit rendue publique.

« Le RAG (Risk Assessement Group, ndlr) a pour mission d’évaluer le niveau de risque épidémique. Je demande que l’évaluation actualisée de ce risque qui sera je suppose présentée aux politiciens ce matin par le RAG soit rendue publique immédiatement au grand public. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Zondack Leon, lundi 20 juillet 2020, 10:05

    On avait déjà Van Ranst tous les jours partout et maintenant voici André qui vient prendre un peu de son soleil. Mais bon,les médias en sont friands et en fait en sont les premiers responsables.

  • Posté par mauroy charles, dimanche 19 juillet 2020, 20:41

    Comment peut-il encore parler. Il a fuit le travail qu'on lui avait confié. Évidemment échapper aux lumières fallacieuses des médias c'est difficile. Maintenant s'il y a encore des gogos qui l'écoutent que grand bien leur fasse...

  • Posté par Biot Philippe, dimanche 19 juillet 2020, 11:54

    En faisant des moyennes, les provinces d'Anvers et de Namur, par exemple, se "neutralisent". Ces statistiques doivent être localisées et pas mélangées. A Anvers, on risque un début de panique et à Namur c'est relax. Personne ne croit qu'avec la situation actuelle il y aura un confinement national. Par contre, localement......

  • Posté par Petitjean Marie-rose, dimanche 19 juillet 2020, 11:47

    Il faut en effet que la population soit tenue au courant des risques réels et/ou potentiels par ceux qui peuvent les évaluer avec compétence sinon avec certitude (difficile à atteindre évidemment). Il conviendrait aussi qu'il soit répondu aux avis plus ou moins intelligents des citoyens lambda qui se prennent pour des experts (cette expertise se réduisant très souvent au déni d'une réalité difficile à supporter) et qui désinforment à tout-va. Beaucoup d'entre nous veulent d'abord être rassurés - même contre l'évidence - et justifient ainsi le rejet des gestes barrières qui amènent à la recrudescence des contaminations. Nous sommes tous à la merci de ces inconscients (inciviques).

  • Posté par Petitjean Marie-rose, dimanche 19 juillet 2020, 18:57

    José, les inconscients et/ou inciviques sont ceux qui ne respectent pas les gestes barrières, permettent ainsi la propagation de la maladie et nous mettent tous en danger, particulièrement les personnes à risque.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko