Accueil Société

Le Roi tire les leçons de la crise: «Tout n’a pas été parfait, mais nous avons tenu bon»

Dans son discours pour la Fête nationale, Philippe est longuement revenu sur la crise sanitaire. Et sur le monde d’après : « Une occasion unique de repenser notre économie et notre société. »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Sans surprise, le Roi a consacré l’essentiel de son allocution de la Fête nationale à la crise du coronavirus telle qu’elle a été vécue dans notre pays, mais aussi à ses conséquences sur notre société. Les premiers mots de Philippe vont aux familles des défunts, pour s’associer à leur peine : « La Reine et moi, et le pays tout entier, sommes en union de cœur avec vous. »

D’autres pensées royales vont aux victimes sociales et économiques de la crise, aux plus fragiles : « Les aînés, dont je tiens à saluer la dignité face au danger et à la solitude. Les enfants, à qui une part d’insouciance a été enlevée. Les jeunes, dont le parcours d’enseignement a été fortement secoué. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Istasse Bernard, lundi 20 juillet 2020, 20:43

    Discours banal d'un roi banal, qui s'est fait voler la vedette, pire: le pouvoir constitutionnel qui lui était accordé par un trio de crétins, les trois mages. Peut-être pas si crétins que cela, nos trois clowns ?

  • Posté par Lequeu Guy, mardi 21 juillet 2020, 8:21

    La vulgarité est à la hauteur de votre commentaire. Banal...

  • Posté par Guissard Jean-pierre, lundi 20 juillet 2020, 16:13

    Effectivement, il est incompréhensible que deux personnes, avec culture e langues nationales étudiées pendant plus de six années refusent de se parler mais surtout de gouverner. Le peuple attend GEEN WOORDEN MAAR DADEN. En langue française PAS DE BLABLA mais des ACTES CONCRETS au sein d'ungouvernement

  • Posté par Guissard Jean-pierre, lundi 20 juillet 2020, 16:13

    Effectivement, il est incompréhensible que deux personnes, avec culture e langues nationales étudiées pendant plus de six années refusent de se parler mais surtout de gouverner. Le peuple attend GEEN WOORDEN MAAR DADEN. En langue française PAS DE BLABLA mais des ACTES CONCRETS au sein d'ungouvernement

  • Posté par Chalet Alain, lundi 20 juillet 2020, 15:02

    Tout ce qu'a dit Philippe est comme d'habitude parfaitement consensuel et rigoureusement neutre. Par exemple quand il parle de réfléchir à notre mode de vie, tout le monde est d'accord, car il n'indique aucune orientation, aucune priorité. Mais chacun a des idées sur la question et elles ne vont certainement pas toutes dans le même sens, loin de là: certains voudront plus d'écologie ou de largesses sociales, d'autres voudront privilégier la compétitivité de nos entreprises et la réduction des dépenses sociales.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs