Accueil Société

La coopération franco-belge a porté ses fruits

Après les critiques qui avaient suivi les attentats, le travail entre les deux pays s’est considérablement renforcé.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Serait-ce la presse française qui a trop parlé cette fois ? L’opération menée à Molenbeek aurait dû se dérouler samedi matin. C’était sans compter sur les fuites de l’Obs. En révélant vendredi qu’une empreinte d’ADN de Salah Abdeslam avait été retrouvée dans l’appartement de la rue du Dries à Forest, l’hebdomadaire a précipité l’assaut à Molenbeek. Retenir un scoop n’est pas dans la culture médiatique française. Dans l’Hexagone, où la concurrence est d’autant plus exacerbée que plusieurs chaînes d’info en continu se disputent le marché, l’opération « chats et croquettes » livrée par la presse lors du « lockdown » de Bruxelles avait d’ailleurs fait sourire plus d’un journaliste…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs