Accueil Société

L’arrestation d’Abdeslam ne marque pas la fin de l’histoire

Qu’en sera-t-il de l’avenir judiciaire de Salah Abdeslam ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 2 min

Salah Abdeslam, l’ennemi public numéro 1, a enfin été arrêté. Mais ce n’est pas pour autant la fin de l’histoire. Qu’en sera-t-il de son avenir judiciaire ?

La Belgique acceptera-elle de livrer Abdeslam à la France?

Le suspect numéro un arrêté en Belgique ce vendredi ne sera pas jugé à Bruxelles. Le président français, François Hollande, a indiqué dès vendredi soir que la France demanderait l’extradition de Salah Abdeslam. «Les autorités judiciaires françaises vont faire cette demande à la Belgique. J’ai l’espoir qu’une bonne fin soit réservée à cette demande. La Belgique et la France ont connu un précédent avec l’extradition de Mehdi Nemmouche» (l’auteur présumé de l’attentat au Musée juif, NDLR). Une façon subtile, pour le président français, de rappeler qu’une extradition a eu lieu dans l’autre sens et que la Belgique devrait accepter celle-ci.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs