Accueil Sports Football Football à l'étranger

Cinq changements par match: les «petits» clubs font plus tourner

Mise en place pour la fin de saison 2019-20, l’option des 5 remplacements par match a été prolongée pour la prochaine saison. Mais la Pro League a déjà annoncé qu’elle n’en veut pas.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 3 min

L’International Football Association Board (l’Ifab), le gardien des lois du jeu, a prolongé jusqu’au 31 juillet 2021 (pour les championnats, y compris en août pour les compétitions internationales) la possibilité de 5 changements par match divisés en 3 fenêtres avec un maximum de 3 remplacements à la fois. Possibilité car il ne s’agit pas d’une règle, mais bien d’un choix laissé à la discrétion des différentes fédérations nationales.

La Belgique fournit la meilleure preuve de l’absence d’obligation puisque ses instances ne se prévaudront pas de cette faculté pour la prochaine saison. Et leur attitude conservatrice se tient : interrompu définitivement en avril, mais la dernière journée effective remonte carrément au 7 mars, les sociétaires de la JPL n’ont ressenti aucun effet secondaire du coronavirus. Au contraire, ses protagonistes risquent même d’arriver quelque peu rouillés à la reprise après une si longue période sans la moindre « vraie » rencontre…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs