Accueil Belgique Politique

Maggie De Block: «Ce n’est pas le moment d’enclencher la phase 5 du déconfinement»

Le comité de concertation réuni ce mardi après les festivités du 21 juillet a pris la décision.

Temps de lecture: 2 min

La phase 5 du processus de déconfinement ne peut être lancée actuellement, a annoncé mardi la ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block, mardi en début de soirée, à l’issue de la réunion du comité de concertation. « Ce n’est pas le moment d’enclencher la phase 5. On a préparé le conseil national de sécurité et les nouvelles mesures seront annoncées jeudi », a-t-elle déclaré à sa sortie du Palais d’Egmont.

La ministre a évoqué un renforcement du port du masque dans les lieux publics, comme les restaurants, mais il n’y a aucune confirmation pour l’instant. Si une telle décision doit se confirmer, elle le sera jeudi lors du Conseil national de sécurité. Maggie De Block insiste sur la nécessité de contrôler davantage le respect des mesures.

Selon nos informations, les experts sont pour la réduction de la bulle de 15 à 10 personnes mais les politiques s’y opposent.

Le ministre-président wallon Elio Di Rupo a précisé que les décisions seraient officiellement prises lors du Conseil national de sécurité qui aura lieu ce jeudi. On se dirige vers des décisions plus locales, parfois spécifiques à des communes particulièrement touchées.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Ameryckx Philippe, mardi 21 juillet 2020, 21:43

    Elle et Di Rupo , Magnette une honte pour notre pays.

  • Posté par Ameryckx Philippe, mardi 21 juillet 2020, 21:43

    Elle et Di Rupo , Magnette une honte pour notre pays.

  • Posté par Cornet Philippe, mardi 21 juillet 2020, 20:08

    comment peut-on encore mettre cette ministre en avant... ne fut-ce que pour quelques mots?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 22 juillet 2020, 9:04

    A première vue, et jusqu'à nouvel ordre, elle est toujours ministre fédérale de la santé mon brave.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Ypres: l’extrême droite privée de «Frontnacht» après des semaines d’hésitation

Le conseil communal d’Ypres a tranché : le festival de musique Frontnacht, présenté comme simplement « identitaire » par ses organisateurs, ne pourra pas avoir lieu en marge de l’IJzerwake, dissidence « ultra » du pèlerinage de l’Yser. Les liens entre plusieurs groupes invités et la mouvance néonazie sont désormais trop manifestes pour être ignorés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une