Accueil Médias

Comment fonctionnera l’application belge de traçage corona?

Le traçage numérique est annoncé pour septembre. Outil majeur dans la lutte contre la pandémie, elle n’aura rien d’un dispositif de surveillance de masse.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 5 min

Dès le mois de septembre, la Belgique devrait disposer d’une application de traçage numérique pour compléter son arsenal de lutte contre le coronavirus. Enfin, quand on dit « la Belgique », on devrait plutôt dire communautés, régions et fédéral, la matière relevant de chacune des couches de la lasagne institutionnelle belge. Tous ont réussi à accorder leur violon sur le protocole à adopter. Et ont décidé, ce mercredi en comité interministériel, de confirmer l’attribution du marché à la société bruxelloise Devside, accompagnée d’un consortium et de plusieurs universités belges. A charge pour elle de développer l’application qui, si elle est largement adoptée par la population, devrait permettre à chacun de savoir s’il a été en contact avec une personne contaminée. Et, le cas échéant, de prendre les mesures sanitaires adéquates.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par COURARD DIDIER, mardi 28 juillet 2020, 1:19

    Encore un gadget qui va faire un flop monumentale, j'en fait le pari et je l'espère car il faut vraiment être naïf pour croire que seule la santé publique compte pour les autorités qui poussent à son développement. Après le covid ils l'étendront à d'autres domaines jusqu'à le rendre quasi obligatoire, comme les cartes de banques. On vient d'ouvrir la boîte de pandore et que l'on ne me dise pas que la fin justifie ..........

  • Posté par voxov ili, lundi 27 juillet 2020, 13:01

    Il y a sans doute mille raisons de se méfier du traçage. Mais il en a une pour l'adopter: vaincre collectivement cette pandémie. Se protéger et protéger ses proches, c'est le principal. Le reste, c'est du pipeau individualiste.

  • Posté par elias jacques, jeudi 23 juillet 2020, 16:22

    Le fond du problème est que si je suis proche d'un contaminé mais séparé de lui par un plexi (ex. restaurant) voir même dans le même bus ou train, séparé de 5-6 mètres et peut être aussi un plexi l'application va quand même déclencher. Si elle ne tient pas compte des barrières physiques ca va générer un tas d'alertes inutiles !

  • Posté par Roussel Olivier, jeudi 23 juillet 2020, 10:14

    Ayant des contacts quotidiens avec des français (habitants en France) pour mon travail (qui a continué pendant le confinement), j'ai essayé d'installer l'application française de traçage. Le play store m'a répondu que je n'étais pas dans la bonne zone géographique (j'étais en Belgique !), et je n'ai pas pu. Étant passé en France récemment, j'ai réessayé et la réponse a été la même. J'ai alors essayé par un moyen détourner (recherche par Google et je suis arrivé sur la bonne page, mais le download de l'appli a tourner a l'infini sans rien donner (j'ai essayé 2 fois). J'ai aussi downloader une autre appli (qui n'a rien a voir avec le covid) juste après et cela n'a pas posé de problème.... L'application belge sera-t-elle compatible avec celle de nos voisins? J'en doute, sinon ce ne serait pas nécessaire d'en développer une spécifique. Par de vieux reflex nationaliste, je vais donc peut-être un facteur de développement de la maladie à la frontière, à mon corps défendant. A t'on une étude des communes où l'on observe un résurgence du covid-19 par rapport au frontalier y travaillant/habitant ?

  • Posté par Lhoest Roland, jeudi 1 octobre 2020, 20:00

    Votre adresse IP qui vous est attribuée automatiquement par votre fournisseur de votre abonnement Gsm est référencée comme venant de Belgique. Donc, c’est pour cela que vous ne pouvez pas télécharger l’application spécifique française. Pour des applications courantes, pas de soucis. Mais ici c’est réservé spécifiquement aux français. De toute façon, le système français se base sur les données gps, tandis que le système belge (comme pas mal d’autres pays...), sur la technologie Bluetooth. Ils ne sont pas compatibles (Fr > Be).

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs