Accueil Monde Union européenne

Pascal Lamy sur le sommet européen: «C’est le citoyen qui dira dans deux ans, si sa vie s’est améliorée»

S’il regrette les compromis sur le budget, l’ancien commissaire Lamy salue l’effort majeur des 27 pour soutenir la relance, véritable avancée de la « solidarité de fait » chère à Robert Schuman.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Après des décennies passées au service de l’Europe, Pascal Lamy, président émérite de l’Institut Jacques Delors, remet en perspective les résultats du sommet européen. Avec des craintes. Et de l’enthousiasme.

En avril, vous aviez dit que l’UE se trouvait face à son « épreuve de vérité ». Elle l’a franchie avec succès ?

Elle a en tout cas surmonté cette épreuve en franchissant un pas supplémentaire vers l’intégration européenne, sur le plan économique et politique. La crise Covid l’aura affermie, pas affaiblie.

L’UE est mieux armée pour affronter cette crise ? Et garder son rang international, entre les USA et la Chine ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 23 juillet 2020, 15:35

    Les brittaniques sont bien contents d’avoir evite de justesse un boulet de l’ordre de 70 milliards...

  • Posté par Tanghe Michel, jeudi 23 juillet 2020, 15:30

    Ce qui est adorable chez les enfants de maternelle, c'est leur naïveté...

  • Posté par Lorimier Christophe, jeudi 23 juillet 2020, 12:17

    On en a marre des leçons de ce genre de personnage qui a participé à la libéralisation et la globalisation sans bornes, avec des conséquences désastreuses pour l'industrie européenne et encore plus grave pour la protection des productions agricoles locales des pays du Tiers-Monde, envahis par nos productions à bas prix de lait, poulets,.. Basta.

  • Posté par Centrale Nationale Des Employes , jeudi 23 juillet 2020, 11:52

    Petit comique, certes mais son militantisme pour le libre échange tous azimuts en fait un homme dangereux. Un authentique Monsieur je sais tout, Monsieur je donne des leçons!

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, jeudi 23 juillet 2020, 19:01

    Absolument d'accord avec vous !

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs