Accueil Société

Coronavirus: déjà 370 cas détectés le lundi 20 juillet, un chiffre inédit depuis mi-mai

Même si les chiffres des nouvelles contaminations du début de la semaine sont encore provisoires, ils inquiètent déjà. La tendance réelle est d’au moins 213 nouveaux cas par jour.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Pas simple de commenter les chiffres du jour publiés par les autorités sanitaires belges Sciensano. Si l’on se réfère à l’indicateur utilisé comme référence ces derniers jours, on pourrait croire à une accalmie. En effet, le nombre moyen de nouvelles contaminations par jour est désormais de 192, en légère progression par rapport à la veille. Mais il est important de préciser qu’il est calculé sur base des données collectées entre le 13 et le 19 juillet. Les jours suivants ne sont pas encore pris en compte dans le calcul de cette moyenne car l’expérience a montré qu’il fallait au moins 72 heures pour que les chiffres des tests positifs remontent des labos vers Sciensano. Un délai qu’il faudrait parvenir à réduire pour avoir une vue plus précise de la situation actuelle (et pas celle d’il y a trois jours).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, jeudi 23 juillet 2020, 23:06

    Cette augmentation était hautement prévisible...il ne fallait pas déconfiner....

  • Posté par Biot Philippe, jeudi 23 juillet 2020, 14:49

    37 contaminations en moyenne par province. Relativement à la moyenne de population, c'est peu....et c'est beaucoup trop. Car ces 37 personnes vont en contaminer d'autres.....Vous connaissez l'histoire de l"échiquier où on place 1 grain de riz dans la première case, 2 dans la case suivante, 4 dans la suivente, 8 dans la suivante., etc Combien de grains de riz dans la dernière case?

  • Posté par Wachtelaer Claude, jeudi 23 juillet 2020, 15:34

    Si personne n'est contaminé, il n'y a pas d'immunité collective possible, ce n'est pas nécessairement une bonne chose. Et ce n'est pas parce qu'on est contaminé qu'on finit nécessairement aux soins intensifs. Il faut être prudent et discipliné, mais pas parano.

  • Posté par Coppens Jean-pierre , jeudi 23 juillet 2020, 12:59

    Un autre chiffre communiqué par Sciensano doit faire réfléchir. Durant la période du 16 au 22 juillet, 95 patients Covid (+) ont été hospitalisés. Parmi ceux-ci 15 provenaient d’une maison de repos ou d’une MRS. Donc des patients plus fragiles. Le dispositif mis en place en mars-avril pour protéger ces patients (testing ++ et grande prudence pour les visites) devrait être reconduit.

  • Posté par Bauduin Dominique, jeudi 23 juillet 2020, 12:44

    Merci Mr André Lassoie pour vos recherches, que le journaliste Mr. Cougnasse aurait pu faire, c'est son métier. Comme je constate donc le 16-7 2.2% des cas mesurés étaient positifs au Covid, le 17-7 : 2.8%, le 18/7 1.7%, le 19/7 1.5% seulement et donc en baisse! Par contre le 20 juillet on en a mesuré 5.2% Pourquoi? A-t-on mesuré plus ailleurs que les autres jours, en testant plus sur Anvers par exemple?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs