Accueil Société

Port du masque, tracing, horeca: les annonces du Conseil national de sécurité

Le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics à forte fréquentation dès samedi pour endiguer le rebond de la pandémie de coronavirus constaté au cours des derniers jours.

Temps de lecture: 2 min

Un nouveau Conseil national de sécurité se déroulait ce jeudi matin. Une réunion importante alors que les nouvelles contaminations Covid-19 sont en hausse dans notre pays.

« Les chiffres ne doivent pas nous affoler mais être pris au sérieux » a directement déclaré la Première ministre en commençant la conférence de presse.

Sophie Wilmès a confirmé que des mesures province par province pourraient être prises. La phase 5 du déconfinement est reportée et ne débutera donc pas le 1er août. Les foires et salons pourront peut-être reprendre en septembre, mais tout dépendra de l’évolution de la situation.

À lire aussi Coronavirus: déjà 370 cas détectés le lundi 20 juillet, un chiffre inédit depuis mi-mai

Masque dans les lieux à forte fréquentation

À partir de samedi les masques seront obligatoires dans les marchés, brocantes, et rue commerçantes. Ces lieux seront définis précisément dans chaque commune. Les masques seront obligatoires dans les parties publiques (couloirs) des établissements publics et dans les établissements de l’Horeca.

Horeca et magasins de nuit

Un numéro de GSM ou une adresse e-mail seront demandés par les établissements Horeca et seront gardés par ceux-ci 14 jours, au cas où une contamination serait détectée.

À lire aussi Comment fonctionnera l’application belge de traçage corona?

Les contrôles de police seront renforcés.

Les magasins de nuit devront désormais fermer leurs portes à 22 heures, pour éviter les rassemblements à risque.

Voyages à l’étranger

Désormais, les voyageurs doivent désormais remplir un questionnaire, qui facilitera le tracing en cas de contamination après le retour de vacances, que ce soit en avion, en voiture ou en train. En cas de non-respect, les vacanciers peuvent recevoir une amende. Sophie Wilmès demande que les règles et les recommandations des Affaires étrangères soient suivies à la lettre.

La bulle de 15 n’est pas réduite (pour le moment)

« Ces règles ne sont pas des conseils mais des consignes. Je rappelle que ce sont 15 personnes par semaines et pas par jours », insiste la ministre. Elle a rappelé que les mesures s’appliquaient aussi aux personnes en voyage à l’étranger.

À lire aussi Coronavirus: les bourgmestres appelés à la rescousse pour éviter la seconde vague

Elle prévient aussi que si la situation empire, la bulle des 15 contacts sera réduite.

« L’annonce d’un durcissement des règles est un coup dur à notre moral, mais nous préférons prendre des mesures aujourd’hui plutôt que de le regretter demain ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 23 juillet 2020, 16:17

    Les premiers qui crient à l'entorse au RGPD sont aussi les premiers à déballer toute leur vie sur Facebook. Risible!

  • Posté par Hans José, jeudi 23 juillet 2020, 16:26

    D'abord, ce n'est pas une entorse, c'est tordre le cou au RGPD. Ensuite, j'aimerais que vous me communiquiez vos sources d'information.

  • Posté par Hans José, jeudi 23 juillet 2020, 16:26

    D'abord, ce n'est pas une entorse, c'est tordre le cou au RGPD. Ensuite, j'aimerais que vous me communiquiez vos sources d'information.

  • Posté par Ameryckx Philippe, jeudi 23 juillet 2020, 15:43

    En effet le RGPD (https://ec.europa.eu/info/law/law-topic/data-protection/data-protection-eu_fr) ne semble pas bien compris par nos gouvernants. Le numéro de GSM ( ou fixe), e-mail ,sont des données personnelles et tombe sous le coup du RGPD. Je ne vois pas comment le café du coin va gérer cela ! Pire le formulaire de traçage ... Je vois de beaux procès en perspective . Ils sont devenus fous.

  • Posté par Peeters P, jeudi 23 juillet 2020, 16:23

    Je suis du même avis, une chance que le ridicule ne tue pas, il aurait fait beaucoup plus de morts que le COVID-19 surtout chez nos politiciens.Je me demande combien de fois on va contaminer son masque lors d'un resto enlever,remettre etc

Plus de commentaires

Aussi en Société

Enquête Info «Le Soir»: le Qatar soupçonné de corruption en plein cœur de l’Europe

Quatre interpellations et 16 perquisitions ont été réalisées ce vendredi à Bruxelles dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption menée par le parquet fédéral. Un ancien eurodéputé et le patron de la Confédération internationale des syndicats ont été privés de liberté, soupçonnés d’avoir reçu les faveurs du Qatar. Révélations du « Soir » et de « Knack ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko