Coronavirus: en Asie, la crainte d’une deuxième vague due aux cas importés
En l’espace d’une soirée, la vie de Marius Gilbert a changé.
HEALTH-CORONAVIRUS_CHINA
Patrick Nothomb.
FILES-EU-ECB-VIRUS-HEALTH-EPIDEMIC-BANK
HEALTH-CORONAVIRUS_FRANCE-LOCKDOWN
d-20170721-3FYHAH 2017-07-21 22:16:57
06794030
06791919
À la Bourse de New York. © AFP
BRAZIL SAO PAULO STOCK EXCHANGE
200309-99-246532_dpai.jpg
Suite au changement climatique, qui frappe encore plus les régions polaires, le port de Kirkenes est de moins en moins pris par les glaces en hiver.
ISOPIX_19823241-001
Dans un supermarché chinois
: «
Depuis ce week-end, des familles achètent bien plus que d’habitude. L’ardoise moyenne tourne normalement autour des 50 euros, on en est à 150.
» © Hatim Kaghat.
Selon les correspondants étrangers basés en Chine, leurs conditions de travail sont de plus en plus difficiles. Et le bras-de-fer entre la Chine et les USA ne devrait pas faciliter les choses.
Un porte-conteneurs bloqué au terminal de Hong Kong. Le secteur du trafic maritime est gravement affecté par la propagation du Covid-19.
RTS2G8TU
«
Consent
», «
Patriarchy kills
» ou «
We are all clitoridian women
», les slogans de l’artiste féministe Claire Fontaine clignotent au-dessus des corps en mouvement sur le catwalk de la maison Dior.
Les expéditions des scientifiques ciblent les grottes du sud de la Chine et de l’Asie du Sud-Est car ces régions sont des points chauds pour l’émergence de nouveaux coronavirus.