Accueil Sports Athlétisme

L’AIU suspend Elijah Manangoi, champion du monde 2017 sur 1.500 mètres

La décision est tombée ce jeudi.

Temps de lecture: 1 min

L’Athletics Integrity Unit (AIU) a infligé une suspension provisoire au Kényan Elijah Manangoi pour avoir enfreint les règles liées aux whereabouts. L’organisation l’a communiqué jeudi.

Manangoi, 27 ans, avait remporté la médaille d’or aux championnats du monde à Londres en 2017. Deux ans plus tard, il avait décroché l’argent à Pékin.

L’AIU a également suspendu trois autres athlètes kényans jeudi. Kenneth Kipkemoi, lauréat du marathon de Rotterdam en 2017, a été suspendu pour deux ans avec effet rétroactif à partir du 20 février 2020 pour usage de terbutaline. La marathonienne Mercy Kibarus a été suspendue huit ans (à partir de décembre 2019) après un contrôle positif à la norandrosterone. Patrick Siele a également été suspendu pour avoir refusé de fournir un échantillon de dopage ou tenté d’éviter un contrôle.

De plus, l’AIU a annoncé que la coureuse de haies kazakhe Natalya Ivoninskaya a été suspendue pour deux ans après avoir été testée positive lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Athlétisme: Shelley-Ann Fraser-Pryce ne s’arrête plus

La Jamaïquaine, championne du monde du 100 m, a bouclé son sixième 100 m de l’année en moins de 10.70 à Monaco en s’imposant en 10.62. Sur 1.500 m, la Kenyane Faith Kipyegon a échoué tout près du record du monde. Noah Lyles, lui, a survolé le 200 m.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb