Accueil Société Régions Wallonie

Namur étend l’obligation du port du masque le long des quais et sur plusieurs places

La Ville de Namur ajoute que les déplacements dans les établissements horeca seront strictement soumis au port du masque.

Temps de lecture: 2 min

En plus des nouvelles mesures prises jeudi à la suite de la réunion du Conseil National de Sécurité, le port du masque obligatoire va être étendu à d’autres lieux publics à Namur, a annoncé son bourgmestre, Maxime Prévot.

Obligation dès ce jeudi

Le masque est imposé dès ce jeudi sur tout le champ de foire. Il le sera aussi dès 17h00 vendredi place du Vieux, place Chanoine Descamps et sur les quais de Sambre. Il s’agit de lieux très fréquentés, en particulier par les jeunes de 20 à 30 ans, «la tranche d’âge où le virus a le plus progressé récemment», a souligné le bourgmestre.

Dès samedi et jusqu’à nouvel ordre, l’obligation sera étendue aux quais de Meuse et à l’Enjambée. Les rues Saint-Jean, des Frippiers et de la Halle sont également concernées vu leur étroitesse.

En sus, le port du masque sera désormais obligatoire chaque samedi dans tout le centre-ville, mais aussi avenue Materne à Jambes et rue Patenier à Salzinnes.

D’autres mesures

La Ville de Namur ajoute que les déplacements dans les établissements horeca seront strictement soumis au port du masque. Les files devant chez les glaciers sont également concernées, toujours dès samedi.

Parallèlement, un sens de marche devra être respecté dans les rues commerçantes de la commune et en particulier dans le piétonnier. Chacun devra donc tenir sa droite. Les chevalets et autres obstacles placés sur les trottoirs seront aussi interdits jusqu’à nouvel ordre. «Les constats dressés ces dernières semaines et ces derniers jours m’amènent à croire que ces impositions sont devenues nécessaires», a souligné Maxime Prévot. «De simples recommandations, même vives, ne peuvent manifestement plus suffire.»

La police veillera à l’application de toutes ces règles et n’hésitera pas à avoir recours au sanctions pénales, a-t-il conclu.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, jeudi 23 juillet 2020, 21:04

    Faire une différence entre les samedis et les jours de semaine en ce qui concerne le centre ville est à mon sens une complication qui va engendrer des incompréhensions. En semaine, faire des applications différentes selon les ruelles où on se trouve : rue des Fripiers, rue Saint-Jean, rue du Président, place Maurice Servais, ect, On risque, (pour moi grand distrait une certitude) de ne pas s'apercevoir en marchant que l'on change de "statut". Pas simple tout cela. Il vaudrait mieux imposer le masque tout le temps dans le centre de Namur, non ?

  • Posté par Istasse Bernard, vendredi 24 juillet 2020, 0:14

    De passage à Namur, après le tourniquet de la Confluence, je n'ai vu que 3 pelés et 1 tondu sur l'imposante Enjambée (ne pas confondre avec la passerelle de l'île Seguin). Faut pas être passé en coup de vent chez PwC pour se rendre compte du ridicule (qui ne tue pas, d'accord) de la mesure.

  • Posté par Deladrier-rase , jeudi 23 juillet 2020, 21:41

    Il faudrait plutôt arrêter cette mascarade. Il n'y a quasi aucun risque d'attraper le virus en extérieur en respectant un minimum de distance. Il y a peut-être du monde le samedi mais ce n'est pas non plus bourré comme un oeuf et ça dépend beaucoup de la météo. Ca devient délirant. Bref, dommage pour les commerçants, mais dans ces conditions, vive le shopping en ligne et la promenade non masquée (tant qu'on peut...) dans nos villages.

Plus de commentaires

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo