Accueil Société

Port du masque: les bourgmestres ont les coudées plus franches

Les villes et communes doivent relayer au niveau local les mesures prises au fédéral, dont le port du masque. Mais elles disposent d’une capacité d’interprétation et de nouvelles marges de manœuvre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Après le Conseil national de sécurité, les villes et communes y voient plus clair : la lutte contre le Covid-19 reste une grande cause fédérale, mais cette fois, les bourgmestres sont clairement invités à décliner voire à durcir sur le terrain les stratégies définies par les principales autorités du pays.

Les élus locaux sont en première ligne depuis le confinement. Ces derniers jours, plusieurs villes, Anvers mais aussi Ostende, Liège ou Charleroi, ont pris des initiatives pour renforcer les mesures visant à empêcher un rebond spectaculaire de l’épidémie. Au risque de sortir des clous fixés par le CNS.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par C J, vendredi 24 juillet 2020, 17:32

    Pour information, sur le site sciensano, on peut lire : - le 23 juillet 2020 , nombre de nouvelles hospitalisations Covid pour ce jour-là : 24 personnes - le 22 juillet 2020, nombre de décès - Covid pour ce jour-là : 3 personnes Ce, pour toute la Belgique qui compte plus de 11 millions d'habitants. C'est donc infime. Nombre moyen de décès par jour, toutes causes confondues en Belgique : environ 300. Le 12 juillet 2020, 232 morts, toutes causes confondues, ont été enregistrés. La courbe de mortalité 2020 évolue depuis le 27 juin 2020 , vers le bas par rapport à la courbe de la moyenne des décès 2009-2018. Si il y a une épidémie ou une pandémie, elle cause quasiment pas de décès et très peu d'hospitalisations à l'échelle du pays. Ne faudrait-il pas s'en réjouir ?

  • Posté par Deladrier-rase , vendredi 24 juillet 2020, 15:13

    c'est du grand n'importe quoi et c'est la surenchère, après Namur, Comines... voici le masque obligatoire dès qu'on sort de chez soi à Courtrai, toutes les digues du littoral, Bruges... ri-di-cu-le !

  • Posté par LAMBERT André, vendredi 24 juillet 2020, 12:48

    Bonne chose. En effet, personne ne connaît mieux les particularités de sa ville ou commune, si ce n'est les autorités communales, et plus particulièrement le Bourgmestre qui est d'ailleurs chef de la police locale.

  • Posté par Boer Laurian, vendredi 24 juillet 2020, 12:46

    Le port de masques l'extérieur n'est supporté par aucun étude. Mais, enfin, on est maintenant dans une spirale assez dangereuse car bientôt, en automne, quand la l'épidémie va probablement reprendre (j'espère pas) , les politiciens (au niveau local/fédéral) vont plus avoir des autre mesures que le confinement. Ils vont dire que c'est une partie de la population qui est coupable (l'édito de hier dans le Soir est assez prémonitoire et puis...confinement.... Et cette fois ça va être dur, très dur. Pour éviter ça il faut que le politiciens (et les experts, surtout les experts!!) soit honnêtes et nous disont que il faut apprendre vivre avec ce virus en attendant un vaccin, l'immunité collective ou un médicament. Sinon on va tomber dans une situation dangereuse qui va pouvoir dégénérer et qui va provoquer beaucoup plus de souffrance et même victimes humaines. Comme dans un guerre.

  • Posté par Naeije Robert, vendredi 24 juillet 2020, 11:21

    Ce n'est pas une bonne chose. Les citoyens seront exposés aux caprices locaux, qui peuvent être obscurantistes (cf les militantismes anti 5G par exemple)

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs