Accueil Société

L’immunologue Michel Goldman: «On ne contrôle pas suffisamment ce qui est en train de se passer»

« Il faut retrouver la situation du confinement où chacun comprenait qu’il devait faire preuve de solidarité et contribuer à la lutte contre le virus », a expliqué l’immunologue au JT de la RTBF.

Temps de lecture: 2 min

Interviewé dans le journal télévisé de la RTBF, Michel Goldman, professeur d’immunologie à l’ULB s’est exprimé sur les récentes décisions du Conseil national de sécurité.

Aujourd’hui, « on voit beaucoup moins la maladie, on ne voit plus ces images dramatiques dans les hôpitaux, cela explique pourquoi la population veut passer à autre chose et se pose des questions sur la nécessité de toutes ces mesures dans un climat général où il y a une certaine défiance. »

Pourtant, les mesures prises sont nécessaires. « On ne contrôle pas assez ce qui est en train de se passer, s’inquiète-t-il. « C’est une responsabilité collective. Il faut retrouver la situation du confinement où chacun comprenait qu’il devait faire preuve de solidarité et contribuer à la lutte contre le virus. »

Il rappelle que la Belgique se trouve « pratiquement au niveau de l’Espagne » actuellement. « La taille des bulles sociales va devoir être reconsidérée. Les moments de réunion entre amis et en famille sont des moments à très haut risque de transmission », rappelle-t-il.

En ce qui concerne les règles imposées aux citoyens, « il faut revoir la manière dont on informe la population », conclut l’immunologue.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Bauduin Dominique, vendredi 24 juillet 2020, 14:16

    Financièrement parlant, le confinement généralisé a été une catastrophe et son efficacité très limitée, car on n'a pas d'immunité collective et nous sommes maintenant dans la hantise d'un retour en force de la pandémie. Ce qu'il est urgent d'avoir c'est un traitement correct des futurs malades (le vaccin étant hypothétique et à long terme). Où en sommes nous messieurs les virologues après 6 mois d'études? Vous y comprenez un peu plus?

  • Posté par Villers Yves, jeudi 23 juillet 2020, 22:04

    Ce qui se passe là ne se passerait donc que dans la petite Belgique de 30.000 km2 ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko