Accueil Société

«Une certaine clarification»: l’horeca prend avec sagesse les nouvelles mesures anti-Covid

Port du masque obligatoire, enregistrement des clients, l’horeca prend plutôt avec sagesse les nouvelles mesures, qui lui évitent de baisser une nouvelle fois le rideau. Dans l’événementiel, la perspective d’un redémarrage en septembre est un soulagement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans l’horeca, ce que l’on redoute avant tout, c’est une nouvelle fermeture. Toute mesure qui peut permettre d’éviter l’expérience douloureuse vécue durant le confinement est donc prise avec philosophie. « On a pu voir la tristesse des villes sans restaurants ni cafés. C’était l’horreur totale ! Si ça recommence, ce sera la mort de l’horeca », pose d’emblée Philippe Trine, le président de la Fédération Horeca Bruxelles. Premier changement qui attend cafés, bars et restaurants : le port du masque obligatoire pour les clients qui quittent leur table, pour aller fumer ou se rendre aux toilettes par exemple. « C’était déjà une recommandation, ce n’est pas plus mal qu’il y ait une certaine clarification », concède Thierry Neyens, président de la Fédération Horeca Wallonie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Robert Bob, vendredi 24 juillet 2020, 9:05

    On doit mettre le masque pour aller pisser dans un bistrot, mais les frontières restent des passoires et ceux qui reviennent de pays à risque sont peu ou pas contrôlés............cherchez l'erreur. Mais au fait, peut-on encore prononcer le mot "Frontière" ??

  • Posté par Hubert Wynands, vendredi 24 juillet 2020, 8:03

    Ce n’est pas ça qui me fera revenir dans l’horeca.

  • Posté par mauroy charles, vendredi 24 juillet 2020, 7:47

    C'est pire que durant l'occupation de 14 18 /40 45. Par des gens qui ne sont pas vraiment légaux. Il faut absolument arrêter leurs pouvoirs de nuisances.

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, jeudi 23 juillet 2020, 22:49

    Beaucoup de compassion pour l'horeca... les mesures proposées tuent l'âme de l'horeca.....

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 24 juillet 2020, 12:38

    Avant que le virus ne s'occupe de ton cas

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs