Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: menacé dans les urnes, Donald Trump change de ton face au coronavirus

La pandémie continue de s’étendre dans le pays. Les bilans tombent, effrayants. Le président a, du coup, décidé d’annuler la convention républicaine, prévue le mois prochain.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Le ton est grave, et solennel. Presque présidentiel. Jeudi 23 juillet, en fin d’après-midi, Donald Trump a pris sa décision : face à l’avalanche de cas positifs au coronavirus en Floride, il annule la tenue de la convention républicaine à Jacksonville, qui aurait dû se tenir du 24 au 27 août prochains.

« Nous n’allons pas faire une grande convention publique en tant que telle, ce n’est pas le moment », a insisté le président américain lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, ajoutant qu’il était de son devoir de « protéger les Américains ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Alexandre Fabienne, dimanche 26 juillet 2020, 13:24

    Combien de temps Trump va-t-il suivre les nouvelles recommandations de ses conseillers avant de retomber dans sa mégalomanie et tous les travers que celle-ci implique ?

  • Posté par van aubel didier, samedi 25 juillet 2020, 22:53

    Quel CONNARD ce mec ! Il mérite au moins le même sort que les milliers de gens morts du Coronavirus ! Plus con tu es, plus tu as des chances de devenir président des Etats-Unis . . . En même temps , ils le méritent ce con . . . ils ont voté pour lui ! Quel drôle de peuple . . . Tristesse . . .

  • Posté par Bauduin Dominique, vendredi 24 juillet 2020, 20:47

    Eh oui, il retourne sa veste, pas pour protéger quelqu'un du Covid, mais pour récupérer son électorat... Il n'a aucune compassion pour les malades du covid, mais que pour les résultats des sondages.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs