Accueil Opinions Éditos

La «flexisécurité» a été dopée par le Covid

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

La crise du coronavirus a causé des dégâts. Et ce n’est peut-être pas fini, même si chacun espère que la rentrée ne ramènera pas le confinement à nos portes. Un constat semble toutefois admis par tous : le coup d’arrêt donné à l’économie durant tout le printemps a été un choc en grande partie amorti par le filet des mesures socio-économiques mises en place par les autorités publiques.

Les salariés ont goûté à un chômage économique pour cause de force majeure. Une situation peu agréable certes mais plus enviable que le chômage temporaire classique, avec une probabilité plus grande de retrouver son poste en cours de déconfinement. Les autres ont expérimenté le télétravail à temps plein. Une formule où il est parfois plus aisé (mais pas toujours) de concilier les exigences du travail et de la vie privée. Une demande que le confinement a encore renforcée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Marlier Jacques, samedi 25 juillet 2020, 21:28

    D'accord avec M. Pascal Lorent: la solidarité a sauvé bien des Belges et il convient de la maintenir et de lutter contre le retour des égoïsmes corporatistes

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs