Accueil Culture Livres

Un road movie déjanté au féminin

Mafia, porno, troisième âge et adolescence sont quelques-uns des ingrédients de « L’amitié est un cadeau à se faire », polar réjouissant de William Boyle multipliant les clins d’œil au cinéma américain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La vie est étrange et personne ne peut prédire ce qui va vous tomber dessus au moment où vous vous y attendez le moins. Pour Rena, c’est un vieux voisin qui la drague de manière aussi lourde qu’insistante, allant jusqu’à lui montrer un film porno tout en s’enfilant une pilule de viagra. Rena, femme aussi prude que réservée, n’apprécie pas et se fait comprendre à l’aide d’un bon coup de cendrier en verre sur le crâne du malotru. Légitime défense. Tout pourrait s’arrêter là mais Rena réagit de manière inattendue. Sa vie est d’un ennui absolu, sa fille ne lui parle plus depuis des années et rien ni personne ne l’attend. Elle décide donc d’emprunter la superbe Chevy Impala 62 d’Enzio et d’aller voir sa fille.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs