Accueil Monde Europe

Pologne: la Convention d’Istanbul irrite le pouvoir

Le ministre polonais de la Justice veut dénoncer ce document visant à renforcer la lutte contre les violences faites aux femmes. Une annonce avant tout symbolique, à usage de politique interne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La Pologne va-t-elle se désengager de la Convention d’Istanbul, ce document du Conseil de l’Europe visant à renforcer « la lutte contre la violence à l’égard des femmes » ? C’est du moins la volonté exprimée par le ministre de la Justice Zbigniew Ziobro, déjà auteur des réformes auxquelles l’Union européenne reproche de violer l’indépendance des tribunaux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs