Accueil Société

Le Conseil national de sécurité a commencé: voici les thèmes abordés

Les ministres sont arrivés, le CNS a commencé. Voici les différents sujets sur la table.

Temps de lecture: 2 min

Un nouveau Conseil national de sécurité (CNS) se tient ce lundi à 9h, quatre jours seulement après le dernier en date, jeudi dernier. De toutes parts, on s’attend à ce que les autorités décident de restreindre la « bulle » sociale des contacts autorisés. Mais d’autres points seront aussi abordés, a-t-on appris dans différents cabinets ministériels. On devrait entre autres voir du changement dans les magasins. Pour Marc Van Ranst, le désormais célèbre virologue, il s’agit du « plus important CNS depuis mars ».

Samedi, il a été annoncé que le CNS était avancé de quelques jours. Il servira à « envisager des mesures nationales supplémentaires », sur la base d’un nouveau rapport de la Celeval (cellule d’évaluation), a précisé la Première ministre Sophie Wilmès.

– La bulle de 15 personnes n’a pas été réduite lors du dernier CNS, alors que le GEES souhaitait qu’elle revienne à 10 personnes. Le CNS de ce lundi étudiera à nouveau une réduction de cette bulle.

– Une nouvelle extension du port du masque sera étudiée.

– Le secteur de l’Horeca pourrait voir une nouvelle limitation de leurs horaires imposée.

– Au niveau des reconfinements locaux aussi les Belges devraient y voir plus clair. Les gouverneurs d’Anvers et de Flandre occidentale, deux provinces particulièrement touchées actuellement par le coronavirus (surtout la première, qui comptabilisait près de la moitié des nouveaux cas belges le 22 juillet dernier), sont invités à prendre part lundi au nouveau Conseil national de sécurité.

– Le shopping pourrait être de nouveau réduit à une personne, et à 30 minutes par client.

Sciensano, l’institut de santé publique, estime qu’il est temps d’insister sur l’application concrète des règles. « Il doit y avoir des signaux plus clairs des autorités », estime dimanche le professeur Boudewijn Catry, qui y est chef de service.

Il faut éviter aussi de répéter des erreurs de la première vague, comme un confinement complet des résidents de maisons de repos, pointe-t-on. « Et les mesures doivent pouvoir coexister. Prendre une autre mesure ne peut pas être une excuse pour en éliminer une autre », ajoute le professeur.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Marsick Jacques, lundi 27 juillet 2020, 12:20

    Je suis toujours étonné de lire des commentaires quelque peu ubuesques sur la situation du Covid 19 en Belgique en opposant les Flandres à la Wallonie comme si ces deux régions étaient distantes de 1000 km ! Enfin quand on connait la distance entre Mons et Anvers d'à peine 100 km j'en rirais si ce n'était aussi grave ! Le rapport aux distances est assez inouï comme si ce virus allait s'arrêter à une frontière ! C'est toute la Belgique qui est concernée. Point ! Un tout petit pays ! Mais tellement divisé ! C'est d'un ridicule inimaginable ! Alors vite, des mesures pour tout le pays, Flandres, Bruxelles, Wallonie... Comme si l'Alsace, la Provence ou l'Aquitaine étaient des territoires distincts dans une France centralisée ! Nous sommes tous Français ! Sans ces oppositions stupides.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 27 juillet 2020, 13:51

    Toute la Belgique est certes concernée mais si une ville constitue un foyer infectieux, il serait logique que des mesures particulières y soient appliquées, qu'elle se situe en Flandre ou en Wallonie. Le virus ne peut pas franchir 100 km (ou moins) tout seul et il faut essayer de le circonscrire quand c'est encore possible.

  • Posté par Marsick Jacques, lundi 27 juillet 2020, 12:20

    Je suis toujours étonné de lire des commentaires quelque peu ubuesques sur la situation du Covid 19 en Belgique en opposant les Flandres à la Wallonie comme si ces deux régions étaient distantes de 1000 km ! Enfin quand on connait la distance entre Mons et Anvers d'à peine 100 km j'en rirais si ce n'était aussi grave ! Le rapport aux distances est assez inouï comme si ce virus allait s'arrêter à une frontière ! C'est toute la Belgique qui est concernée. Point ! Un tout petit pays ! Mais tellement divisé ! C'est d'un ridicule inimaginable ! Alors vite, des mesures pour tout le pays, Flandres, Bruxelles, Wallonie... Comme si l'Alsace, la Provence ou l'Aquitaine étaient des territoires distincts dans une France centralisée ! Nous sommes tous Français ! Sans ces oppositions stupides.

  • Posté par Marsick Jacques, lundi 27 juillet 2020, 12:20

    Je suis toujours étonné de lire des commentaires quelque peu ubuesques sur la situation du Covid 19 en Belgique en opposant les Flandres à la Wallonie comme si ces deux régions étaient distantes de 1000 km ! Enfin quand on connait la distance entre Mons et Anvers d'à peine 100 km j'en rirais si ce n'était aussi grave ! Le rapport aux distances est assez inouï comme si ce virus allait s'arrêter à une frontière ! C'est toute la Belgique qui est concernée. Point ! Un tout petit pays ! Mais tellement divisé ! C'est d'un ridicule inimaginable ! Alors vite, des mesures pour tout le pays, Flandres, Bruxelles, Wallonie... Comme si l'Alsace, la Provence ou l'Aquitaine étaient des territoires distincts dans une France centralisée ! Nous sommes tous Français ! Sans ces oppositions stupides.

  • Posté par Marsick Jacques, lundi 27 juillet 2020, 12:20

    Je suis toujours étonné de lire des commentaires quelque peu ubuesques sur la situation du Covid 19 en Belgique en opposant les Flandres à la Wallonie comme si ces deux régions étaient distantes de 1000 km ! Enfin quand on connait la distance entre Mons et Anvers d'à peine 100 km j'en rirais si ce n'était aussi grave ! Le rapport aux distances est assez inouï comme si ce virus allait s'arrêter à une frontière ! C'est toute la Belgique qui est concernée. Point ! Un tout petit pays ! Mais tellement divisé ! C'est d'un ridicule inimaginable ! Alors vite, des mesures pour tout le pays, Flandres, Bruxelles, Wallonie... Comme si l'Alsace, la Provence ou l'Aquitaine étaient des territoires distincts dans une France centralisée ! Nous sommes tous Français ! Sans ces oppositions stupides.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko