Accueil Société

Le fédéral durcit ses mesures et pousse Anvers à décréter un couvre-feu

Quatre jours après y avoir renoncé, le conseil national de sécurité renforce ses mesures et limite la bulle de contact, espérant faire pression pour que Bart De Wever agisse à Anvers. Finalement, c’est la gouverneure qui a décrété des mesures urgentes, sans aller jusqu’au reconfinement.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 5 min

Le Conseil national de sécurité a donc finalement décidé de limiter la bulle sociale à cinq personnes, quatre jours après avoir considéré que cette mesure ne s’imposait pas. Pour justifier ce revirement, la Première ministre a évoqué une dégradation des chiffres. « Les données épidémiologiques sont préoccupantes et nous sommes préoccupés. C’est pourquoi nous agissons encore aujourd’hui, pour garder la situation sous contrôle. Les informations sanitaires qui nous sont parvenues ce week-end interpellent. » Ce vendredi encore, la Première ministre défendait dans Le Soir le maintien de la bulle. « Ce n’est pas la bulle sociale qui est à l’origine de la problématique dans laquelle on est. Personne ne nous a dit que le non-respect de la bulle de quinze était en cause. » Dimanche, une autre source impliquée dans la décision nous avouait même : « Personne n’a démontré l’effet de cette bulle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Ach Mes, mardi 28 juillet 2020, 12:39

    "Pousse Anvers" ??!! cet article est sponsorisé par Willems & co? au lieu d'instaurer un lockdown on le laisse décider des mesures ridicules, quand lui il veut, des heures après la fin de la conférence de presse de "notre" PM ,... le résultat tout le pays est condamné

  • Posté par Lahaye Olivier, mardi 28 juillet 2020, 11:58

    Encore une fois, Bart De Wever n'en a pas. Il doit s'abriter derrière la Gouverneure de la province pour prendre une décision très importante. De plus, gérer une grande ville n'est pas à sa portée.

  • Posté par Theys Jos, mardi 28 juillet 2020, 10:48

    "Le fédéral pousse Anvers" ? Quelle objectivité ! L'inverse est vrai. Anvers et les virologues ont poussé le fédéral car le virus ne s'arrête pas à la frontière communale et pourrait paralyser le pays entier.

  • Posté par PAEME FREDERIC, mardi 28 juillet 2020, 10:09

    Et hop, ce matin Bdw met en doute les "résultats" actuels des autres grandes villes, notamment Bxl... Ou comment détourner à nouveau l'attention...

  • Posté par Delrez JEAN, mardi 28 juillet 2020, 10:03

    Des mesures générales impactant la totalité de la population alors qu une petite partie d inconscients génère ce rebond de l épidémie. Un manque total de prise de responsabilité de la part de ce gouvernement. Il faut pointer ces énergumènes et non pas la majorité des la population respectant les différentes mesures.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs