Accueil Société

Philippe Close: «En cas de pic d’épidémie, des mesures drastiques seraient prises rapidement»

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles considère qu’il faut cibler les mesures et favoriser le tracing.

Temps de lecture: 2 min

Philippe Close, le bourgmestre de Bruxelles, était l’invité de la Première ce mardi matin. Au sujet des mesures prises à Anvers par la gouverneure de province, il considère en comparaison qu’à Bruxelles « on a rendu le port du masque obligatoire dans certaines artères car nous devons agir de manière ciblée. Il est clair que si l’on devait avoir des pics d’épidémie beaucoup plus importants, on prendrait des mesures plus drastiques et rapidement. »

Le socialiste précise qu’« il faut aujourd’hui être beaucoup plus ciblé, chirurgical, le tracing est fondamental. Il faut entamer des plus grandes campagnes de testings. Il faut les multiplier, l’OMS la déjà répété. On a les laboratoires et l’expérience. »

Il ajoute : « Je rappelle que si nous voulons que la population respecte ces règles, il faut qu’elle y adhère. Ce n’est pas simplement avec des amendes et la police que l’on peut les faire respecter. C’est d’abords parce que les gens comprennent les enjeux. Et nous devons cibler les mesures que nous prenons, sinon on met le pays à l’arrêt. »

La Foire du Midi annulée

La Foire du Midi a été annulée ce lundi à cause du coronavirus. Une décision qui fait suite à l’annonce des nouvelles mesures prises par le Conseil national de sécurité. « Je comprends la colère des forains. Je pense à tous ces gens qui veulent travaillent, travailler c’est ca leur révolte On avait mis des protocoles extrêmement stricts mais voilà il y a les décisions du CNS, le rebond de l’épidémie. Je vais les rencontrer cette après-midi pour voir comment on peut les indemniser, par la ville mais aussi par les autres niveaux de pouvoir. »

N’aurait-il pas été plus simple d’annuler plus tôt la Foire du Midi ? Pour Philippe Close « c’est mon boulot comme bourgmestre de prendre cette décision difficile pour faire respecter les décisions du CNS. Il n’aurait pas été plus simple d’annuler l’événement plus tôt. On se bat pour qu’il y ait de l’attractivité, des événements. Demain comment va-t-on payer cette crise sociale ? » Mais le bourgmestre s’interroge : « Cette dichotomie entre parcs d’attractions et la Foire, il faudra me l’expliquer. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Barban Marco, mardi 28 juillet 2020, 12:01

    Phlippe Close : " Il faut entamer des plus grandes campagnes de testing. Il faut les multiplier". Cela fait 4 mois que les spécialistes le disent et le répètent quotidiennement. Cela fait 6 mois que c'est en place en Allemagne, en Italie et au Luxembourg. Et en Belgique, les politiques font l'autruche. N'essayez pas de donner à boire à un âne qui n'a pas soif. Je persiste à croire que cette volonté de ne pas tester à grande échelle en Belgique masque des choses ou des intérêts chez certains qu'il faut à tout prix préserver.

  • Posté par Frenay Guy , mardi 28 juillet 2020, 13:40

    Améliorer les tests c'est aussi avoir les résultats rapidement sinon cela ne sert à rien. Est-ce que au moins tout le monde portait un masque lors du rassemblement sur la grand place aujourd'hui ? C'est ainsi que l'on donne du grain à moudre à tous ces irresponsables qui confondent liberté et culte de l'ego.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 28 juillet 2020, 12:41

    Vraag het aan mhr Debacker... Lobby? Misschien.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko