Maisons de repos bruxelloises: 14 jours sans visite pour les voyageurs de retour d’une zone à risque

Maisons de repos bruxelloises: 14 jours sans visite pour les voyageurs de retour d’une zone à risque
Pierre-Yves Thienpont

L’organisme d’intérêt public en charge de l’assistance aux personnes âgées Iriscare appelle mardi à la vigilance dans les maisons de repos et de soins. Les citoyens revenant d’une zone orange ou rouge ne pourront pas rendre visite à un résident durant les 14 jours suivant leur retour, annonce l’administration bruxelloise dans un communiqué.

Les maisons de repos ont été lourdement touchées lors de la première vague de la pandémie de Covid-19. Aujourd’hui, face à la recrudescence de cas de coronavirus dans le pays, les établissements restent vigilants.

« À l’heure où le nombre de contaminations augmente, il est essentiel que chacun agisse à son niveau pour réduire la propagation du coronavirus », souligne Iriscare. « Les maisons de repos (et de soins) prennent en charge des personnes particulièrement fragiles. »

C’est pourquoi, afin de « répondre de manière appropriée à une éventuelle recrudescence de cas de Covid-19 », les citoyens partis en vacances dans une zone orange ou rouge ne pourront pas rendre visite à un résident durant les 14 jours suivant leur retour, indique Iriscare.

La liste des pays en vigilance orange et en zone rouge est régulièrement mise à jour sur le site diplomatie.belgium.be.

Sur le même sujet
Santé
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous