Accueil Société

«Messages aux jeunes (qui ne me liront pas) …»: Yves Coppieters lance un appel

L’épidémiologiste Yves Coppieters s’est adressé aux jeunes ce mardi après-midi sur le réseau social Twitter.

Temps de lecture: 1 min

Face à la recrudescence du coronavirus en Belgique et aux dernières mesures prises lundi par le Conseil national de sécurité, Yves Coppieters a souhaité s’adresser aux jeunes sur le réseau social Twitter : « Messages aux jeunes (qui ne me liront pas) : sans stigmatisation, profitez de cet été mais faites « la fête » en petit groupe et à l’extérieur, portez un masque si vous croisez les générations (vos grands-parents par exemple) », écrit-il.

« Faites-vous dépister au moindre symptôme », conclut Yves Coppieters.

Depuis quelques jours, le nombre de cas positifs chez les jeunes est en hausse.

 

À lire aussi Il n’est jamais trop tard pour un moment de courage

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Stephane Malec, mardi 28 juillet 2020, 18:06

    Pour une fois que c'est du bon sens et pas un communiqué du style on va tous mourir restez chez vous la situation est catastrophique. Je ne peux donc que saluer cette communication terre à terre qui ne minimise pas le virus mais ne sème pas la terreur non plus

  • Posté par VAN HOOSTE Christian, mardi 28 juillet 2020, 19:46

    Que du contraire, je pense que c'est vous qui ne comprenez pas bien le message de M. Malec.

  • Posté par Raspe Eric, mardi 28 juillet 2020, 18:34

    Vous avez vraiment un problème de compréhension vous. Aucun des experts n'a dit que l'on allait tous mourir. Tous ont dit qu'avec un minimum de gestes simples on allait être maître du cirus.

  • Posté par G Jean Luc, mardi 28 juillet 2020, 17:51

    Mais il a raison, il faut les laisser faire la fête en petits groupes et en extérieur, sinon ils vont déborder et c'est humain.

  • Posté par Kavanagh Gabrielle, mardi 28 juillet 2020, 17:33

    Si, mais, à condition de communiquer en clip attrayant sur Netflix. En utilisant un vocabulaire et une phraséologie simple, il seront, au moins, une dizaine à être spectateurs éveillés.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko