Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: «Contrôler l’épidémie sans un testing intensif est illusoire»

Plusieurs universitaires se montrent critiques vis-à-vis de la réduction des bulles sociales à 5 personnes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

En réduisant les bulles sociales à 5 personnes dans l’ensemble du pays, une mesure typiquement Belge non validée scientifiquement, le Conseil National de Sécurité, sous le couvert des propositions de leurs experts fait porter par les familles tout le poids des mesures visant à contrôler l’épidémie. Le gouvernement belge a fait le choix de mesures extrêmement contraignantes et peu nuancées et dont l’impact sur la propagation du virus est incertain car la conformation à la mesure est pratiquement impossible à mettre en œuvre par les citoyens et totalement invérifiable par les autorités.

Il n’est pas non plus démontré avec les données épidémiologiques accessibles au public et aux professionnels de santé à ce stade que la ré-augmentation récente des cas soit attribuable en premier lieu aux bulles sociales élargies et que tel est le cas partout en Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Rotsaert Nelson, vendredi 31 juillet 2020, 11:02

    C'est quand meme pas difficile de comprendre qu'il faut tester plus. Je ne comprends pas comment ce message n'est pas encore compris par le gouvernement.

  • Posté par Oscar Pascal , jeudi 30 juillet 2020, 13:00

    Bonjour, Merci d'avoir publier les conseils de scientifiques raisonnables et responsables. De l'espoir cette carte blanche, enfin des experts, qui tout en ne niant pas les dangers, expriment les vrais mesures à prendre. Je tiens aussi à les en remercier. Ces "grands" chercheurs et médecins en conseillant de façon précise et démontrée, apportent l'espoir. En espérant que cela soit entendu (même les aspects pragmatiques y sont proposés).

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mercredi 29 juillet 2020, 21:16

    Abruti, depuis des dizaines d'années, par un consumérisme totalitaire, le belge est mûr pour la dictature ! Les hommes politiques se permettent TOUT avec une impunité scandaleuse !!!

  • Posté par Delrez JEAN, mercredi 29 juillet 2020, 20:39

    Ce rebond est malheureusement du à la bêtise de certains mais aussi au manque de tests quotidiens et du suivi des personnes infectées. Le CNS prend des mesures inconfortables pour tout un chacun mais nous pouvons déjà sans aucun doute penser que celles-ci ne seront pas suivies par tout le monde car elles sont tout simplement sans cohérence

  • Posté par Vandergheynst Frédéric, mercredi 29 juillet 2020, 20:21

    La caractéristique première du monde politique belge actuel est précisément la propension à procrastiner en toute impunité dans la prise de décisions qui devraient l'être rapidement.

Plus de commentaires

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs