Accueil Société

Aïd et Covid: vendredi, on sacrifiera la fête, plutôt que le mouton

La fête musulmane sera limitée à 10 convives.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Après un ramadan confiné, une fête du sacrifice en bulles de 10. Les nouvelles restrictions sociales imposées depuis mercredi en vue de freiner la reprise de l’épidémie contraignent à des célébrations en mode mineur.

La fête musulmane rend hommage au dévouement d’Abraham, prêt à sacrifier son fils sur ordre de Dieu (qui arrête son geste au dernier moment pour remplacer le garçon par un mouton). L’Aid el Kebir est surtout un moment de partage avec ses proches, son voisinage. Pas exactement covid compatible. L’affluence sera limitée à 100 personnes dans les mosquées – comme dans tous les lieux de culte – et les rassemblements familiaux devront se plier à 10 convives.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Di Pipo Elio, jeudi 30 juillet 2020, 11:47

    Donc la bulle de 5 ne s'applique qu'aux Belges ??

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 30 juillet 2020, 21:45

    Taif Mohamed donc 5 personnes chez les mécréants et 10 chez les musulmans ?

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 30 juillet 2020, 21:44

    Taif Mohamed où avez vous lu que c est 10 personnes ?

  • Posté par Taif Mohamed, jeudi 30 juillet 2020, 12:17

    C'est un maximum de 10 pour les réunions de familles. Donc une famille nombreuse avec 6 personnes de plus de 12 ans ne pourra rajouter plus de 4 personnes de plus de 12 ans à sa bulle.

  • Posté par stals jean, jeudi 30 juillet 2020, 10:43

    Alors qu'en islam le blasphème dirigé contre Allah et son prophète préféré est puni de mort, les centaines de millions de musulman.e.s qui devraient se rendre compte une bonne fois pour toute qu'Allah n'en à rien à foutre qu'elles et qu'ils attrapent tous ce "connard de virus" , pas une pas un, fâché, se sentant trahis ne "jettent la moindre pierres au ciel" ... Il y à la un truc que moi misérable mécréant, sinistre impie, athée de ma race, je voudrais tant comprendre... Franchement, le mec qui a créé l'Univers, le connu, en 6 jours montre en main, jamais au grand jamais ne va laisser un "misérable virus" foutre le boxon dans les mosquées...pas plus que sur les lieux d'abattages... Bien Dommage que je sois athée... Car si j'étais musulman, comme d'ailleurs chrétien ou juif bien entendu, bref, descendant moi aussi d'Abraham-Ibrahim, je me rendrais, en ces grands moments d'incertitudes bien terre à terre, et plutôt deux fois qu'une, à ma mosquée, à mon église ou à ma synagogue préférée ... Et ce ne sont pas tous ces "mécréants", ces froussards, ces renégats, ces charlatans d' Imams, de curés, de rabbins qui m'en empêcheraient, que diable...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs