«Un président n’a pas un tel pouvoir»: revue de presse après le souhait de Trump de reporter les élections

«Un président n’a pas un tel pouvoir»: revue de presse après le souhait de Trump de reporter les élections
EPA

Donald Trump a de nouveau critiqué ce jeudi 30 juillet la généralisation du vote par correspondance et appelé ouvertement à repousser les élections. Pour la presse américaine, le président américain n’a pourtant pas le pouvoir de prendre une telle décision.

Le Washington Post rappelle que c’est la Chambre des représentants et le Sénat qui ont le pouvoir de réglementer « l’heure, le lieu » des élections et « la manière » dont elles se déroulent. Le Congrès américain est également habilité à en modifier les règles. « Il n’est absolument pas prévu que le président ait un tel pouvoir », rappelle le quotidien de la capitale.

Un « flop »

Le New York Times insiste sur le peu d’adhésion qu’a reçu le locataire de la Maison Blanche à sa proposition. Selon le quotidien centriste, « si de nombreux démocrates de haut niveau ont réagi avec horreur » à la déclaration de Trump, « aucun de ses alliés habituels n’est à bord (…), à l’image du sénateur Mitch McConnell et des sénateurs Ted Cruz et Marco Rubio », souligne le NYT. Un « flop » que relève même Fox News, la chaîne d’information continue, habituellement favorable au président républicain.

Pour CNN, la proposition du président intervient 96 jours avant l’élection et quelques minutes après que le gouvernement fédéral a annoncé la pire contraction économique de l’histoire des États-Unis. Une tentative de diversion qu’a également relevée le quotidien économique, le Wall Street Journal.

Le site de la chaîne d’information CNN rappelle également qu’une série de sondages récents montrent Donald Trump en mauvaise posture devant son rival démocrate, Joe Biden, ce qui aurait motivé sa proposition de reporter l’élection présidentielle de novembre.

Biden l’avait prédit

CNN rappelle que Joe Biden avait déjà averti en avril dernier, lors d’une collecte de fonds virtuelle, de la possibilité que le président américain tente de retarder l’élection.

Le Los Angeles Times, quant à lui, préfère se montrer plus alarmiste : « Cette suggestion est une indication alarmante que Trump envisage des moyens de prolonger son mandat alors que le pays est en proie à une pandémie mortelle et à la crise économique qui en résulte. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous