Accueil Belgique

Cabinets: mobilisation maintenue, malgré l’été

Les cabinets ministériels en première ligne de la crise ne sont pas déforcés, malgré les congés. Les collaborateurs absents restent joignables. Et les ministres resteront au pays.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

On soupçonnait qu’un rebond puisse se produire », explique-t-on au cabinet du ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo). « Nous avons anticipé cette possibilité voici un mois et demi, afin d’être prêts à faire face à une éventuelle seconde vague. » La prise des congés d’été a donc été adaptée. Et quand les chiffres sont repartis à la hausse, voici 15 jours, il y avait du personnel en suffisance sur le pont. Même chose chez son homologue wallonne, Christie Morreale (PS), où « chaque poste important a son back-office ».

L’échelon fédéral en a fait de même. « Les grands acteurs de la crise sont là », rassure-t-on au cabinet de Sophie Wilmès (MR). Et chez Maggie De Block (Open VLD), où « tout le monde est présent au sein de la cellule Covid ». Même au sein de Sciensano, où les effectifs sont mobilisés depuis la mi-février, « les congés ont été bien équilibrés entre juillet et août ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs