Accueil Société

Le Centre de crise explique pourquoi la bulle sociale a été réduite à 5 personnes

Le Conseil national de sécurité a réduit la bulle sociale depuis mercredi. Désormais, chaque foyer ne peut côtoyer que 5 personnes considérées comme des contacts rapprochés, et ce pendant au moins quatre semaines.

Temps de lecture: 2 min

Frédérique Jacobs, médecin et porte-parole du Centre de crise, a expliqué la décision du Conseil national de sécurité en présentant une simulation réalisée par l’Université d’Anvers et de l’Université d’Hasselt. « Vous voyez que le graphique rouge montre approximativement l’évolution des admissions à l’hôpital dans un contexte de bulle de 15 personnes qui change toutes les semaines, tel que nous le connaissions précédemment. La courbe verte donne, elle, une idée approximative de l’effet de la nouvelle bulle sociale dans laquelle nous ne voyons que 5 personnes pendant les quatre prochaines semaines. Nous voyons que l’effet est assez important » , a-t-elle souligné.

Les chiffres du jour

Le nombre d’admissions à l’hôpital suit la même tendance avec 18,7 par jour (17,7 jeudi), en progression de 34 % par rapport à la semaine précédente.

Le Centre de crise a fait également part d’une moyenne de 2,7 décès par jour, en baisse de 10 % sur une semaine.

Le nombre d’infections en Belgique s’élève désormais à 68.006, contre 67.335 jeudi.

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 pour 100.000 habitants poursuit également sa hausse. Pour la période s’étalant sur deux semaines, et jusqu’au 27 juillet inclus, 36,5 cas ont été recensés (contre 33,1 jeudi).

Pour rappel, en Belgique, 9.840 personnes ont perdu la vie des suites du Covid-19 depuis le début de l’épidémie.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par P AR, vendredi 31 juillet 2020, 15:59

    Le graphique est tiré d'une publication non soumise aux critiques / remarques (preprint , not peer reviewed) publiée le 6 juillet sur medrxiv : The impact of contact tracing and household bubbles on deconfinement strategies for COVID-19. Conclusions : les bulles ont le potentiel de réduire le nombre d'admissions à l'hôpital jusqu'à 90 %. L'efficacité du tracing dépend de son timing (rapidité). Si on suppose que les enfants sont moins sensibles et ont une plus faible probabilité d'être symptomatiques , les options de fermetures (partielles) des écoles ont relativement peu d'impact sur la charge en covid 19. A la page 12 de l'article , on peut lire , entre autres : un modèle est une simplification de la réalité et dépend des suppositions faites. Les résultats du modèle doivent être interprétés avec grande prudence.

  • Posté par Bauduin Dominique, vendredi 31 juillet 2020, 15:01

    Encore des calculs basés sur l'hypothèse de modèles exponentiels, plus alarmistes les uns que les autres... C'est sur que si chacun vivait dans sa grotte comme pendant la préhistoire, la transmission du virus serait nulle! C'est vers cette société là que veulent nous conduire les virologues??? L'homme est un être social, libre, pas un être reclu de peur dans une bulle. La seule solution: tester plus pour isoler et soigner ceux qui sont infectés! Cela c'est une solution digne du 21 sciècle!,

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 31 juillet 2020, 15:18

    Le hic : l'épidémie est un phénomène exponentiel. C'est là qu'est l'os! Mais rassurez-vous on l'a maîtrisé lors de la première vague. Par contre, je suis d'accord avec vous sur vos deux dernière phrases. Les mesures actuelles sont en fait un aveu d'échec de la stratégie de cartographie des contacts. Il faut donc en vouloir à ceux qui lui ont fait obstacle.

  • Posté par Ask Just, vendredi 31 juillet 2020, 14:55

    Et avec du testing traçage quarantaine, à quoi ressembleraient les projections, mmmh?

  • Posté par Provot Francis, vendredi 31 juillet 2020, 13:52

    Le respect ( et surtout le non-respect) de cette "fameuse bulle de 5" est impossible à contrôler et donc à sanctionner en cas de non-respect. Et donc, pas de sanction, pas de respect...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko