Accueil Société Régions Bruxelles

Tracing à Bruxelles: près d’une personne sur deux ne répond pas aux appels du call center

Près d’une personne appelée sur deux (45 %) n’a pas répondu aux appels du call center bruxellois cette semaine. Un chiffre en hausse, qui alarme les services régionaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

A Bruxelles, le sacerdoce des services de traçage se poursuit avec une montée en force du travail qui suite logiquement la hausse des cas constatés sur la Région. « La semaine dernière, les agents de prévention du call center bruxellois ont donné 120 appels par jour contre 76 la semaine précédente », nous explique Karima Amrous, porte-parole de la Cocom, qui supervise le traçage à Bruxelles. « Le 28 juillet a été une journée record avec 254 appels sur une seule journée. Grâce aux activités de recherche du call center, 324 personnes « à haut risque » d’infection ont pu être identifiées la semaine dernière (+59 % par rapport à la semaine précédente, NDLR) et rappelées à leur tour afin de les alerter d’une possible contamination au coronavirus et les inviter à se faire tester immédiatement. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par DUHARD Jerome, vendredi 31 juillet 2020, 17:21

    Pourquoi ne pas employer un mot français au lieu d'un nouvel et inutile anglicisme? "Traçage" fait très bien l'affaire

  • Posté par Dubois B., vendredi 31 juillet 2020, 16:50

    Le tracing, c'est très important et ce n'est pas contesté. Mais donneriez-vous volontairement à un inconnu les noms et numéros de téléphone de vos contacts des 4 derniers jours, sachant bien que la personne à qui vous les donnez va les contacter pour les mettre en quarantaine (donc au chômage technique avec la perte de revenu que ça implique) et peut-être hypothéquer leurs vacances ? Personnellement il est évident que j'appellerais mes contacts concernés, mais je ne suis pas certain que je donnerais leurs noms au contact tracing. Seule une appli pourrait faire ce travail à mon sens.

  • Posté par Desmet Marc, vendredi 31 juillet 2020, 18:16

    Je suis d'accord avec vous, mais si donner 4 noms peut sauver des vies...

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 31 juillet 2020, 17:52

    Lors du déconfinement, le gouvernement nous a accordé sa confiance pour le respect des mesures de sécurité et l'adoption d'un comportement adulte et responsable. L'évolution de la situation épidémique démontre qu'une partie d'entre nous n'en a pas été digne. Je ne doute pas qu'en cas d'infection, vous prendrez soin d'avertir les membres de votre bulle. Permettez-moi cependant de douter que tous suivront votre exemple. Permettez-moi aussi de craindre que vous ne connaîtrez pas suffisamment tous ceux que vous avez croisés suffisamment longtemps pour qu'ils soient aussi contaminés de sorte que leurs coordonnées vous soient inconnues.

  • Posté par Heymbeeck Joseph, vendredi 31 juillet 2020, 15:19

    Je ne répond JAMAIS à un numéro inconnu. TROP de spams téléphonique et TROP d'arnaques ! Un SMS pour avertir suffit ! J'ai laissé un numéro de mobile.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs