Selon des experts en pédopsychiatrie: «Les enfants paient un prix trop élevé durant cette crise sanitaire»

Selon des experts en pédopsychiatrie: «Les enfants paient un prix trop élevé durant cette crise sanitaire»
Photo News

La campagne JOY, une approche concertée entre gouvernements et experts en pédopsychiatrie, vise à réduire l’impact négatif de la crise du coronavirus sur le développement et le bien-être des jeunes en Belgique. Cette initiative est soutenue par Sophie Wilmès, rapporte SudInfo. La plateforme se développera dans les mois à venir avec des mises à jour d’informations pertinentes sur le COVID-19 et les enfants. La plateforme se veut une « base de soutien positif ». Elle aura pour mission de souligner « l’importance et l’effet positif du sport, des loisirs et des activités, des amis et de la famille sur le bien-être des enfants ».

Les organisateurs soulignent qu’il est nécessaire d’attirer l’attention « sur l’énorme impact négatif de la crise du Coronavirus sur le développement, le bien-être » des enfants belges. Ils précisent que « la limitation de la bulle, la fermeture des écoles, la rareté des contacts avec amis et famille et le manque d’activités sociales, sportives, créatives et culturelles a lourdement touché notre plus jeune génération ». Ils estiment que « les enfants paient un prix trop élevé durant cette crise sanitaire. Les conséquences des précautions sur leur développement, non seulement maintenant, mais peut-être même pour la vie, sont disproportionnées par rapport à la place qu’occupent les enfants dans cette pandémie. »

Sur le même sujet
EnfantsBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous