Le Royaume-Uni suspend le déconfinement et impose de nouvelles restrictions locales

Le Royaume-Uni suspend le déconfinement et impose de nouvelles restrictions locales
AFP

Confronté à une hausse des cas de coronavirus, le gouvernement britannique a repoussé la prochaine étape du déconfinement et a imposé de nouvelles restrictions à certaines régions du Nord de l’Angleterre.

Les habitants du Grand Manchester, de certaines parties de l’East Lancashire et du West Yorkshire ont désormais l’interdiction de rencontrer d’autres personnes à l’intérieur de leurs foyers ou dans leurs jardins. La nouvelle mesure concerne environ 4 millions de personnes.

Avec près de 46.000 décès, le Royaume-Uni affiche le plus lourd bilan de la pandémie en Europe. Le nombre d’admissions à l’hôpital et de morts continue de baisser mais les contaminations repartent à la hausse pour la première fois depuis mai.

Boris Johnson a repoussé d’au moins deux semaines les prochains assouplissements, expliquant qu’avec « ces chiffres qui augmentent, nous estimons qu’il faut appuyer sur la pédale de frein pour garder le virus sous contrôle ».

Les nouvelles restrictions

Les casinos, bowlings, patinoires et salons de beauté devront attendre pour rouvrir, ainsi que les salles de spectacles. Et le retour du public dans les enceintes sportives est annulé. Appliquée pour l’instant aux commerces, l’obligation de porter un masque sera étendue à partir du 8 août à d’autres lieux comme les musées, les cinémas et les lieux de culte.

« Je sais que les mesures que nous prenons seront un véritable coup dur pour beaucoup de gens » annonce le Premier ministre. Il ajoute « je suis vraiment, vraiment désolé, mais nous ne pouvons tout simplement pas prendre de risque. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous