Accueil Société

Coronavirus: les voyages interdits vers plusieurs zones en France, Suisse et Espagne

La liste des régions en zones rouge est élargie.

Temps de lecture: 1 min

Le SPF Affaires étrangères a sensiblement élargi samedi la liste des régions d’Europe où les voyages touristiques ne sont désormais plus autorisés en raison du rebond de Covid-19, de même que celles où les voyageurs sont invités à faire preuve d’une vigilance accrue.

En France, la Mayenne intègre ainsi la liste rouge, tout comme plusieurs parties de la Bulgarie (Severoiztochen, Yugozapaden). Il en va de même pour la région lémanique en Suisse (Genève, Vaud et Valais) ainsi que plusieurs zones de Roumanie (Centre, sud-est, Sud-Munténie en Sud-ouest Olténie).

En Espagne, la Navarre est désormais elle aussi sur liste rouge où elle côtoie l’Aragon, et les régions de Barcelone et Lleida en Catalogne.

En France, plusieurs départements intègrent la liste orange où les voyageurs sont invités à faire preuve d’une vigilance accrue.

Il en est ainsi pour la région du Nord (Nord-Pas de Calais), le Haut-Rhin, et la Haute-Savoie qui rejoignent donc l’Île de France (excepté le département de Seine-et-Marne qui repasse en vert) et le Pays de la Loire qui étaient déjà et restent en zone orange.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Bayens Remi, dimanche 2 août 2020, 16:23

    Il faut bien reconnaître que l'on est dans le flou le plus total. Nous avons été en Aquitaine rejoindre le fils qui vient de Madrid pour jouis des belles plages. La population locale observe scrupuleusement les règles imposées et aident les étrangers gentiment. La discussion avec le fils tenaient surtout à 'comment rentrer en Belgique'. Comme les formulaires ne pouvaient pas être remplis et envoyé, ne disposant pas d'un Smart phone. Le fils est rentré en Espagne hier sans problèmes mais il était inquiet de savoir comment nous allions rentrer en Belgique. Nous avons fait étape en Sologne en hotel: réception courtoise et appicant les règles, les clients respectueux.Nous pension voir un parking comble au poste frontière France: rien ! Belgique: aucun problème.

  • Posté par Derweduez Michel, dimanche 2 août 2020, 15:41

    Interdire des voyages dans le valais est une imbécillité de plus de nos dirigeants. Ils n'y ont certainement jamais mis les pieds. La nature au sens réel du terme .... Il eut été plus courageux de leur part de mettre en lock down la région anversoise et le littoral où manifestement le virus se propage rapidement et où la situation de sécurité (élémentaire) de la distanciation sociale n'est pas respectée. Un scandale politique de plus ..., et se retrancher derrière des avis de pseudos virologues (issus en majorité de la région flamande). On se moque vraiment des francophones. Les gestes barrières sont simples : la distanciation sociale, le port du masque, l'hygiène des mains. Il semble évident que cela n'ait pas été compris au nord du pays!!!! Les ministres en charge des décisions en ces matières VLD ou MR ont prouvés leur incapacité et leur limite à gérer la crise , en en renvoyant la responsabilisé aux autres. On peut comprendre le souhait de ne plus diriger avec eux ou de leur confier la vie de nos compatriotes.

  • Posté par Stéphanie Wittner Franckx, dimanche 2 août 2020, 1:26

    Il faudra m'expliquer d'où vient l'info pour la Suisse ... apparemment on peut s'y rendre, ou alors je ne sais pas lire ... https://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/conseils_par_destination/suisse Merci au Soir de rectifier si nécessaire

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, dimanche 2 août 2020, 10:01

    Il faudrait surtout apprendre à lire et aussi, lire jusqu'au bout des informations du ministère....!!

  • Posté par Cornet Fr., dimanche 2 août 2020, 1:11

    La région lémanique est indéfinissable avec précision. Le découpage territorial en Suisse s'exprime par les cantons et les districts. De plus, même si la courbe remonte en Suisse, la gestion de la crise y est infiniment meilleure. Quelques technocrates ignares en Belgique avaient déjà classé le Tessin dans la liste avant de le retirer. Annoncer cela le jour de la fête nationale suisse, l'effet est lamentable.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko