Voyages à l’étranger: plus de 500 Belges actuellement dans les hôtels des régions suisses en zone rouge

Photo d’illustration
Photo d’illustration

Samedi, les recommandations de voyage à l’étranger ont été mises à jour sur le site du SPF Affaires étrangères. Plusieurs régions d’Europe, et notamment en Suisse, sont passées en zone rouge (Genève, Vaud et Valais). Cela implique pour les voyageurs belges de retour au pays une quarantaine et un dépistage obligatoire.

Selon nos confrères de Het Laatste Nieuws, près de 550 touristes sont actuellement sur place dans des hôtels Intersoc, l’organisation de voyage de la Mutualité chrétienne. Pour des centaines d’autres touristes, les vacances ont quant à elles dû être annulées.

Voyages annulés

Maintenant que le code rouge s’applique aux voyages dans la région suisse du lac Léman (Genève, Lausanne et Montreux), Intersoc annule ses vacances dans cette région.

Au journal télévisé de la VRT, Johan Swinnen, directeur de l’Intersoc, s’est dit « » surpris » par le changement des conseils aux voyageurs. « Nous savions qu’il y avait quelques problèmes autour de la ville de Genève, mais comme nos hôtels sont tous situés dans les montagnes, où il y a en fait relativement peu ou pas de problèmes, nous sommes surpris de devoir fermer ces hôtels maintenant. »

Tous les nouveaux voyages vers Leysin à Zinal sont donc désormais annulés. « Lundi, nous fournirons plus d’informations à tous les vacanciers et employés concernés », déclare l’organisation de voyages sur Facebook. Ils seront également guidés pour leur retour en Belgique.

Intersoc souligne que pour ses autres destinations suisses Flims, St. Moritz et Wengen, il n’y a aucun problème. Les conseils aux voyageurs restent inchangés pour ces endroits.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous