Accueil Culture

Les agents: «Rencontrez-nous pour parler du problème des lieux de répétitions»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le milieu des agences belges de concerts n’est pas partie prenante au conflit opposant le Botanique à la Ville de Bruxelles. Les tourneurs (bookers, en anglais) sont les clients du Cirque royal via des contrats de location.

André Denoël, de l’agence liégeoise Next-Step également basée à Bruxelles, travaille depuis plus de 20 ans dans le secteur. «  On sait ce qu’on a actuellement, on ne sait pas ce que ce sera avec un autre gestionnaire.  » Ainsi résume-t-il la situation actuelle.

«  Et d’un point de vue pratique va commencer à se poser le problème pour les locations après mai 2017. Je commence à avoir des propositions pour novembre 2017. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs