Accueil Culture Musiques

Festival de La Roque d’Anthéron: «On a réussi à sortir de l’eau!»

Alors que la plupart des grands festivals musicaux ont été annulés en France, celui de La Roque d’Anthéron a bien lieu. Avec un public réduit mais toujours autant de Belges parmi celui-ci. Rencontre avec son directeur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Samedi 1er août, 600 auditeurs emplissaient les gradins de la scène du parc de Florans pour entendre une exécution du quintette de La Truite de Schubert par Nelson Goerner, le Quatuor Modigliani et le contrebassiste Yann Dubost. Le lendemain Béatrice Rana, une des grandes révélations de ces dernières années, enthousiasmait ses auditeurs avec Ravel et Chopin. Et c’est parti pour 58 concerts jusqu’au 21 août. Le constat est évident : les fans du piano sont restés fidèles au festival de La Roque d’Anthéron. Le public belge le connaît bien et lui fournit un des plus forts contingents de visiteurs étrangers.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs