Accueil Société

Comment la progression des épidémies a été enrayée au fil de l'histoire

Les mesures de plus en plus élaborées de confinement, l’amélioration des conditions d’hygiène, les progrès de la médecine et de la virologie ont au fil de l’histoire enrayé la progression de la plupart des épidémies. Qu’en sera-t-il du Covid-19 ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 11 min

A ce moment, la vaccination me faisait peur, on aurait dit que la piqûre faisait mal (…) Maintenant, quand je rencontre des parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants, je leur raconte mon histoire. » C’est donc parce qu’il avait une peur irraisonnée des aiguilles et des seringues, comme il l’a plus tard expliqué dans une interview au Boston Globe, qu’Ali Maow Maalin, alors âgé de 23 ans et cuistot dans un hôpital du sud de la Somalie, contracta la variole en 1977. Il est le dernier cas recensé de cette petite vérole qui au fil des siècles et des épidémies, a fauché des dizaines de millions de vies, dont celle de Louis XV dans une des chambres du château de Versailles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par SCOYER Marcel, vendredi 25 septembre 2020, 12:28

    Il me semble avoir appris "à l'époque" (j'ai un âge "certain") cette fable de Monsieur Jean de La Fontaine "Les animaux malades de la peste" où le bourrichon se retrouvait "bouc émissaire" hmmm Monsieur Albert aurait-il commis un "plagiat" ??? ou l'auteur de cet article serait-il trop jeune que pour avoir suivi le même enseignement que moi ??? Nonobstant ... cet article "historique" est remarquable !!! En dehors de cette citation incongrue, votre article est à "citer" !!! Bravo pour ce beau rappel de notre condition humaine ! M.

  • Posté par Lambert Louis, lundi 3 août 2020, 11:42

    Cet article prouve magistralement que les pandémies ont toujours existé et que celle du Covid-19 n'a rien à voir avec un prétendu dérèglement de la nature causé par l'homme, comme essayent de nous le faire croire les écolos.

  • Posté par Kinet Michaël, lundi 3 août 2020, 20:19

    @Louis Lambert, Quand on analyse des phénomènes on ne se contente pas de la question binaire ont-ils existé. Mais on regarde aussi des tas de propriétés comme par exemple la fréquence. Il y a beaucoup plus de pandémies depuis les 50 dernières années. Il est donc normal de s'interroger sur les causes. Je ne sais pas ce que disent les écolos, mais les scientifiques explique qu'un des facteurs (pas le seul) est la réduction des espaces pour les animaux sauvages. Ce qui augmente les contacts avec les êtres humains et augmente la probabilité de pandémies.

  • Posté par Bodlet Sylviane, lundi 3 août 2020, 9:26

    La citation attribuée à Camus "ils ne mouraient pas tous..." est de Jean de La Fontaine dans les Animaux malades de La peste. Petite "pinaillerie" de ma part qui ne l'enlève rien à l'intérêt de l'article.

  • Posté par Vandenbosch Julien, lundi 3 août 2020, 11:37

    Merci pour la pinaillerie, j'avais tiqué sur cette citation mais je n'arrivais pas à savoir pourquoi :-)

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs