Accueil Culture

Histoire: «Le Cirque», royale bonbonnière

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

C’est sous le nom de Le Cirque qu’est inaugurée en 1878 cette salle sise dans le quartier bruxellois Notre-Dame-aux-Neiges, comme on l’appelait à l’époque. Les riches promoteurs qui en sont à l’origine veulent donner du cachet à ce quartier autrefois populaire, dorénavant résidentiel bourgeois. Le modèle du vaisseau de la rue de l’Enseignement, pour l’architecte Wilhelm Kuhnen, est le grand Cirque d’Hiver parisien, avec, au sous-sol les écuries pour les chevaux.

En 1883, la Ville de Bruxelles se porte acquéreur du lieu qui prend le nom de Cirque royal, dans le but d’ouvrir la salle à d’autres spectacles que le cirque, comme l’atteste en 1895 le concert du grand compositeur Eugène Ysaye.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs