Accueil Monde États-Unis

John Bolton: «Trump ne devrait pas se voir confier de deuxième mandat»

Pendant 17 mois, John Bolton a officié en tant que conseiller à la sécurité auprès de Donald Trump. À présent, il œuvre à empêcher sa réélection en publiant un livre dans lequel il fait des révélations explosives.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 13 min

Depuis 1981, il a travaillé pour chaque président républicain américain, dans un premier temps au ministère de la Justice, puis au ministère des Affaires étrangères. Les experts en politique étrangère des États-Unis considèrent John Bolton comme un partisan intransigeant de la ligne dure. Mais aussi comme un homme à qui les revirements ne font pas peur. Ainsi, cet homme qui avait toujours méprisé et vivement critiqué les Nations Unies n’a pas hésité à rejoindre leurs rangs à New York sous la présidence de George W. Bush en tant qu’ambassadeur des États-Unis en 2005.

En avril 2018, l’homme à la moustache caractéristique a rejoint l’administration Trump en tant que conseiller à la sécurité nationale pour n’en démissionner que 453 jours plus tard. Il s’attarde à présent en détail sur les raisons de son départ au cours des 656 pages de son livre de révélations explosives « The Room Where it Happened » (« La pièce où ça s’est passé ») - paru le 23 juin chez Simon & Schuster.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs