Coronavirus en Belgique: un nouvel indicateur à tenir à l’oeil pour éviter un biais

Coronavirus en Belgique: un nouvel indicateur à tenir à l’oeil pour éviter un biais

Si l’on ne regarde que le nombre de nouvelles contaminations, les chiffres belges du suivi de l’épidémie sont de plus en plus inquiétants, grimpant à 465 cas positifs par jour en moyenne (et plus de 650 contaminés sur les deux derniers jours connus). Ce chiffre, en nette hausse sur une semaine, doit toutefois être mis en parallèle avec le nombre de tests effectués. Or depuis quelques jours, la capacité belge de testing est en hausse: 12.710 personnes sont testées chaque jour, en moyenne, soit une augmentation de 54% par rapport à la semaine dernière.

Quand on cherche plus, on trouve évidemment plus de cas. Ce qui crée un biais dans la comparaison entre le nombre actuel de cas diagnostiqués et celui des semaines précédentes. Pour l’éviter, l’un des indicateurs à garder à l’œil est la proportion de tests positifs. Dimanche, on y a vu une micro-éclaircie: après avoir atteint 3,9% de cas positifs, cet indicateur vient de baisser pour la première fois depuis 25 jours (hors 21juillet), reculant à 3,6% de positifs. Un premier signe d’accalmie, même s’il est trop tôt pour s’en réjouir.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous