Négociations fédérales: six chapitres, douze pages, la note Magnette-De Wever est avancée

Le président du PS a fait part d’une note de travail de 10 à 12 pages découpée en six chapitres.
Le président du PS a fait part d’une note de travail de 10 à 12 pages découpée en six chapitres. - Belga.

L’on retiendra que pour son seizième bureau politique sous Covid et en vidéo conférence lundi matin, Paul Magnette a tracé devant les responsables socialistes les grandes lignes d’un possible accord de gouvernement avec la N-VA. Oui, la N-VA. Qui l’eut cru ?

Or donc, nous rapporte-t-on, le président du PS a fait part d’une note de travail de 10 à 12 pages découpée en six chapitres : 1. gestion de la crise sanitaire ; 2. relance économique (investissements, entreprises, salaires, lutte contre la pauvreté, pensions) ; 3. questions sociales et santé ; 4. questions sociétales et climat ; 5. fonctions régaliennes de l’Etat ; 6. réformes institutionnelles, sans la majorité des 2/3 au Parlement et sans vaste révision de la Constitution.

Paul Magnette n’a pas fait dans le détail. Un interlocuteur nous explique : « Si le contenu devait fuiter, ce serait le signe que les discussions échoueront ». En attendant, l’on nous assure que la N-VA fait preuve de « professionnalisme » et que cinq formations se retrouvent grosso modo dans les six chapitres mentionnés, soit PS, N-VA, SP.A, CD&V et CDH. Total : 69 sièges à la Chambre – 70, si l’on compte Emir Kir (indépendant, exclu du PS). Les bleus du MR et du VLD sont hors cadre à ce stade. Les verts se dévoilent ce mardi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous