Accueil Économie Consommation

Déconfinement: de l’espoir pour les commerçants nécessitant de l’aide

Avec des soldes d’été très mal partis, de nombreux indépendants redoublent d’inquiétude pour leur avenir. De nouveaux soutiens publics pourraient voir le jour.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’est déconfits que les commerçants du non alimentaire et leurs organisations représentatives sont sortis du premier week-end de soldes, vu la piètre affluence en magasins et le chiffre d’affaires global en berne, malgré des prix réduits drastiquement d’entrée de jeu. « Il subsiste toutefois un espoir d’étalement des soldes, permettant in fine à nos membres d’écouler leurs stocks », rassure Thierry Evens, responsable de la communication de l’Union des classes moyennes (UCM). Il pointe la chaleur qui régnait samedi et le risque de tirer des conclusions hâtives sur base d’un seul week-end.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean Luc, mardi 4 août 2020, 13:02

    Pourquoi les propriétaires immobiliers devraient-ils être les seuls à continuer à percevoir l'intégralité de leurs revenus, malgré le CoVid? En confinement, aucun loyer ne leur était en principe dû - puisque leur immeuble n'était pas disponible pour utilisation commerciale ; en reprise partielle, ils ne doivent que partiellement recevoir leur loyer ; au bout du compte, ils peuvent, le cas échéant, faire faillite comme d'autres - et ça ne dérangerait personne.

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs