Accueil Sports Cyclisme

Reprise de la saison cycliste: «Le public au bord de la route n’est pas un problème en soi», selon le virologue Marc Van Ranst

Le coup d’envoi de la saison 2020 a été donné avec les Strade Bianche samedi.

Temps de lecture: 2 min

Le 1er août 2020 sonnait le début de la saison cycliste avec les Strade Bianche (remportées par Wout Van Aert). L’épidémie du coronavirus a contraint les autorités à interdire la présence du public au départ et à l’arrivée de l’épreuve mais des personnes étaient présentes à certains endroits le long du parcours. Une initiative qui ne plaît pas à tout le monde.

« Le public au bord de la route n’est pas un problème en soi », a déclaré le virologue Marc Van Ranst au Nieuwsblad. « Tant que chacun est dans sa propre bulle, à une distance sûre des autres bulles, c’est possible. Ces fans sont même autorisés à crier. Les coureurs roulent si vite, ce passage est peut-être d’un dixième de seconde, je ne pense pas que ce soit le gros problème. Même un masque buccal fait peu de différence. C’est différent dans les endroits très fréquentés, bien sûr, où les spectateurs ne peuvent pas se tenir à distance les uns des autres. »

Van Ranst propose également de mettre des barrières là où le public pourrait se trouver trop proche du parcours, voire d’interdire le public pour plus de sécurité, si nécessaire.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb