Eden Hazard révèle le but qu’il rêverait d’inscrire: «La volée de Zinédine Zidane en pleine lucarne contre Leverkusen»

Photo News
Photo News

Champion d’Espagne avec le Real Madrid, Eden Hazard n’a pas vécu une saison facile en raison des nombreux pépins physiques (notamment à la cheville) dont il a été victime. Si le Belge a profité d’un peu de repos au terme de la Liga, il entend jouer un rôle déterminant pour les Merengues en Ligue des champions.

« Tout le monde a hâte »

Près de cinq mois après la manche aller face à Manchester City, les hommes de Zinédine Zidane vont tenter de renverser la vapeur ce vendredi. « Je pense que tout le monde a besoin de revoir du football. C’est un vecteur de joie, c’est pour cela qu’on aime autant le foot. Après des mois sans Champions League, sans matches de haut niveau, tout le monde a hâte » », a expliqué Eden Hazard sur le site de l’UEFA.

Âgé de 29 ans, le Diable rouge a disputé de nombreuses rencontres européennes avec Lille, Chelsea et, forcément, le Real Madrid. Il révèle d’ailleurs son but favori. « Je pense que c’est mon premier but contre Schalke 04 en 2013. Le premier est toujours à part tu sais. C’était mon premier but à l’extérieur. Je pense que j’aurais pu et dû trouver Fernando Torres, mais j’y suis allé seul et j’ai eu de la chance qu’elle aille au fond. C’est pour ça que c’est mon but préféré. Je pense qu’il voulait son triplé, mais bon… Désolé, Fernando. »

« Je ne suis pas obsédé par l’envie de marquer »

Ailier déroutant, Eden Hazard est davantage connu pour sa faculté à délivrer des caviars à ses coéquipiers que d’affoler son compteur de buts. « C’est la même sensation que de voir le ballon aller au fond. Je ne suis pas obsédé par l’envie de marquer, marquer, marquer. Certains joueurs le sont, mais moi, je préfère créer. C’est pour cette raison que je me décris davantage comme un passeur qu’un serial buteur. Je préfère la passe décisive, même si j’aime aussi marquer de beaux buts, à la dernière minute, des buts qui font gagner ».

En parlant de but, l’ancien joueur de Chelsea avoue qu’il aimerait marquer un but comme celui… de Zinédine Zidane contre Leverkusen en 2002 lors de la finale de la Ligue des champions. « Volée du gauche, pleine lucarne, au revoir ». Tout en gardant à l’esprit la réalisation de Dennis Bergkamp face à Newcastle en Premier League. « Une touche, un contrôle, et la finition. Quand il a contourné le défenseur… C’était vraiment un but hors du commun », pointe-t-il pour l’UEFA.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous