Accueil Société

Attentats de Paris et Bruxelles: la compagne d’un terroriste présumé travaillait à l’aéroport de Zaventem

La petite amie d’Ali El Haddad Asufi, inculpé comme coauteur des attentats de Paris et Bruxelles, a travaillé à l’aéroport de Zaventem depuis les attentats de 2015-2016… jusqu’en 2020. C’est seulement lors de la demande de renouveler son avis de sécurité que les autorités s’apercevront de cette liaison problématique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Elle est la compagne d’un des terroristes soupçonnés dans les attentats de Paris et Bruxelles. Pourtant, elle a pu travailler au sein des services de Swissport, à l’aéroport de Bruxelles-National, jusqu’à très récemment. Avec un avis de sécurité positif. Cette information, apprise à bonne source par Knack et Le Soir, est confirmée par le président du Comité R, Serge Lipszyc.

Selon nos informations, il s’agit de la compagne d’Ali El Haddad Asufi. D’après les magistrats instructeurs, Asufi est soupçonné d’être un logisticien des attentats, notamment d’avoir acheté des armes aux Pays-Bas avec l’un des frères El Bakraoui. Ces armes auraient ensuite été utilisées lors des fusillades des terrasses et du Bataclan, le 13 novembre 2015 à Paris. Les enquêteurs ont également retrouvé dans la voiture du suspect les descriptifs de deux armes à feu, griffonnés sur un bout de papier. Ces mêmes modèles ont été découverts sur le sol de l’aéroport de Zaventem juste après les attaques kamikazes. L’intéressé est présumé innocent jusqu’à ce que la cour d’assises ne le juge éventuellement coupable. Arrêté le 24 mars 2016 puis incarcéré en Belgique en juin de la même année, Asufi a été remis à la France en juin 2019. Il fait partie des 20 personnes renvoyées devant la cour d’assises de Paris. Il est inculpé en Belgique dans le dossier bruxellois.

Depuis les attentats, sa compagne n’a jamais cessé de travailler à Zaventem. Lors de l’incarcération de son petit-ami en Belgique, elle lui rendait visite en prison. Mais ce n’est qu’au printemps 2020, au moment de demander le renouvellement pour 5 ans de son avis de sécurité, que les informations sont parvenues à l’Autorité nationale de sécurité (ANS, l’instance chargée d’accorder ou refuser les avis et habilitations de sécurité).

Cet article est réservé aux abonnés

Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Lahaye Olivier, mercredi 5 août 2020, 8:58

    Un ministre "bleu" au sens de tout nouveau est sidéré. Mais le sera-t-il encore après être resté 10 ans dans 10 postes ministériels différents?

  • Posté par Druide David, mardi 4 août 2020, 23:33

    La Belgique dans toute sa splendeur! Que le comité R se renseigne un peu sur les chauffeurs de taxi qui stationnent à l'aéroport de Bxhell, ils tomberont aussi des nues...Pays de pacotille!

  • Posté par Haendel Evelyne, mardi 4 août 2020, 23:29

    Les terroristes n'auraient en fait pas tellement d'occasions de passer à l'acte si chacun répondait réellement aux critéres d'embauche... vérifications SERIEUSES et régulières. Pas de flegme, pas de collusion, pas de pourboires, pas de négligence, .. bref ne pas se satisfaire de l'à peu près qui nous caractérise si bien! Dans l'à peu près, on aurait difficile de nous contester cette place.... et pas que dans le domaine de la sécurité!

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 4 août 2020, 22:22

    M'étonne pas que même quand les tueurs du Brabant se présentent à la police on ne retrouve pas ...

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 4 août 2020, 21:53

    Elle vivait dans le déni ? Non, elle vivait dans le mensonge !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs