Coronavirus: «On n’est pas dans une deuxième vague», affirme Frédérique Jacobs, porte-parole interfédérale

Coronavirus: «On n’est pas dans une deuxième vague», affirme Frédérique Jacobs, porte-parole interfédérale
EPA

La porte-parole interfédérale Frédérique Jacobs, invitée sur le plateau de RTL TVI ce mardi soir, a expliqué pourquoi selon elle la Belgique n’est pas dans une deuxième vague de coronavirus.

« On n’est pas dans une deuxième vague, il faut bien le préciser. On est dans une augmentation du nombre de personnes détectées positives. Il faut faire très attention quand on regarde les schémas et les chiffres. Quand on était au maximum de l’épidémie, c’est-à-dire en mars-avril, on ne testait que les gens infectés présentant des symptômes suffisamment graves pour être hospitalisés. On ne détectait pas les gens qui étaient moins sévèrement malades ni les contacts », a expliqué l’experte.

La veille, son collègue du Centre de crise Steven Van Gucht affirmait le contraire : « Nous sommes dans une deuxième vague de contaminations. Nous ne savons pas combien de temps elle durera, et quelle sera son intensité, mais j’ai confiance. Nos efforts permettront de la contrôler ».

Pour rappel, le nombre moyen d’infections au coronavirus est passé à 517,1 par jour entre le 25 et le 31 juillet, soit une augmentation de 60 % par rapport à la semaine précédente.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous