Accueil Opinions Éditos

Bart De Wever, la majorité flamande et la minorité francophone

Après une longue rencontre avec les missionnaires royaux Paul Magnette et Bart De Wever, les verts ont jugé les propositions du duo « insuffisantes, trop floues, pas assez efficaces ».

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

On ne les attendait guère et les verts n’ont pas déjoué les pronostics mardi soir : après une longue rencontre avec les missionnaires royaux Paul Magnette et Bart De Wever, ils ont jugé les propositions du duo « en matière de climat, d’énergie et de mobilité insuffisantes », celles visant « une fiscalité plus juste et un renouveau politique trop floues » et celles destinées à réformer l’Etat pas assez « efficaces » pour accepter de rejoindre la table de négociations fédérales.

Retour à la case précédente, donc. Celle où les cinq partis prêts à former un gouvernement fédéral (N-VA, PS, SP.A, CD&V, CDH) se cherchent un partenaire supplémentaire pour disposer d’une majorité au Parlement. Celle où plane à nouveau le spectre d’un gouvernement (très) minoritaire côté francophone. Du moins si l’on suit la N-VA. Dans une séquence assez surréaliste…

Jugez plutôt.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 8 août 2020, 17:27

    Si les verts n'avaient pas refusé, Monsieur Magnette vendait illico le sud de notre pays et ce, avec le plus beau sourire et pour en finir. Peu importe le résultat.

  • Posté par Raymond Raymond, mercredi 5 août 2020, 17:03

    La législature précédente était déjà à minorité francophone, cela n'a pas gêné le MR. Faudrait savoir!

  • Posté par Dirickx Louis, mercredi 5 août 2020, 10:32

    Je ne commente plus,ni ne voterai plus la situation etant tellement RIDICULE, et suréaliste, nous sommes la risée de nos voisins (la TV NL nous a dédié 1 Hr. de son programme à la meilleure Hr. de la soirée avec entre autre une "belle" comparaison.de gestion. Pour gérer notre lopin de terre de, +/- 11Ml. d'habitants COMBIEN de ministres ?' et tous payés par la communauté en comparaison la Rénanie-Wesphalie +/- 18 Ml. d'habitants 1 UN Ministre président et...1 UN Ministre pour chaque responsabilitée... Je suis BELGE résident à l'étranger, et ne comprend pas le chamallement pour l'égalitée linguistique dans la formation d'un gouvernement le résident du Sud qui se dit Wallon, n'est-t-il pas Belge avant tout, la même réflection pour le Nord , et l'Est du pays. ? à méditer. PS : quel potentiel économique si, tous les habitants de notre petit lopin de terre seraient trylingue peut-être un changement de mentalité ? (croire au Père Noël est toujours autorisé....) Les médias ne sont pas en restes, avec "Bye ,Bye Belgim "ils se son payés une bonne partie de rigolade, MAIS mis le feu aux poudres

  • Posté par Jules Vandeweyer, mercredi 5 août 2020, 11:36

    Comme vous êtes à l'étranger, il est peut-être bon de vous informer que depuis 1974/1980, la Belgique est un Etat fédéral avec 3 régions, que depuis, à chaque occasion la Flandre en remet une couche... Et, un Flamand est d'abord Flamand, puis, ensuite seulement, Belge (et encore, pas tous: il y a des flamingants).

  • Posté par Pierre Lison, mercredi 5 août 2020, 10:20

    Finalement, les coupables, ce sont eux ou les électeurs ?

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs