Accueil Opinions

Deux avis de tempête

Durant la guerre de Corée et lors de la crise de Cuba, certains militaires ont envisagé de recourir à l’arme ultime.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

En juin 1950, seize pays membres de l’ONU créent une coalition militaire placée sous le commandement du général américain Douglas MacArthur pour repousser une invasion des forces armées nord-coréennes en République de Corée.

En novembre, la tension atteindra son comble lorsque, franchissant le fleuve Yalu, six armées chinoises attaqueront les troupes onusiennes et avanceront jusqu’à Séoul. Le général MacArthur et le général Collins, chef d’état-major de l’Armée de terre américaine, évoquèrent alors la possibilité d’utiliser l’arme atomique. Heureusement, les Chinois finiront par se replier, visiblement satisfaits par leur démonstration de force.

En 1954, l’ancien héros de la guerre du Pacifique accorda une interview au New York Times, qui ne devait paraître qu’au lendemain de sa mort, en avril 1964. MacArthur y expliquait qu’il avait un plan qui aurait permis de remporter la guerre de Corée en dix jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs