Troupes américaines en Europe: Trump se dit déterminé à «faire payer» aussi la Belgique et l’Italie

Troupes américaines en Europe: Trump se dit déterminé à «faire payer» aussi la Belgique et l’Italie
AFP

Le président américain Donald Trump s’est montré mercredi déterminé à « faire payer » l’Italie et la Belgique – deux pays pressentis pour accueillir des troupes américaines retirées d’Allemagne mais qui n’atteignent pas l’objectif de dépenses militaires fixé par l’Otan – en accusant Berlin de s’être enrichi grâce au stationnement de militaires américains.

Ces pays « paieront », « je leur ai dit : vous allez payer », a-t-il affirmé lors d’une interview diffusée par la chaîne de télévision Fox News en faisant référence à la norme des deux pour cent du Produit intérieur brut (PIB) de dépenses militaires acceptée en 2014 par tous les Etats membres de l’Otan – mais que seuls une petite dizaine atteint.

M. Trump a fait du respect de cet engagement à atteindre en 2024 une priorité de sa politique étrangère, parlant même occasionnellement de doubler la mise, à 4 % du PIB. Il a plusieurs fois qualifié l’Allemagne de « délinquante » et justifié le retrait d’une partie des troupes américaines qui y sont stationnées par le faible niveau des dépenses militaires allemandes. Il reproche aussi à l’Allemagne d’être trop dépendante du gaz fourni par la Russie en faisant référence au projet de gazoduc Nord Stream 2.

Berlin devrait consacrer en 2020 1,42 % de son PIB aux dépenses de défense, alors que la Belgique se situait en 2019 à 0,93 % et que l’Italie atteignait 1,21 %.

Le président américain s’est aussi, lors de cette interview à Fox News, attribué le mérite que plusieurs alliés aient accru leurs dépenses de défense, tout en reprochant à son prédécesseur, le démocrate Barack Obama, son inaction en la matière.

« Après une réunion (des chefs d’Etat et de gouvernement alliés), nous avons eu 130 milliards de dollars supplémentaires pour une seule année », a-t-il lancé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous